La vie devant soi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (399 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Qu’elle place l’amour a dans ce monde de misère et de différences ?

La vie devant soi de Romain Gary a été écrit en 1975. Il raconte l’enfance de Mahommed surnommé Momo.
Momo a étérecueilli par madame Rosa qui a ouvert une pension pour les enfants de « putes » pour finir sa carrière.
Il s’est crée un lien très fort rapidement entre eux deux. On peut même dire de l’amour. MadameRosa, en faisant les faux papiers à Momo a enlevé quelques années à son véritable âge pour pouvoir le garder plus longtemps.
Madame Rose était juive mais a élevé ce petit garçon dans l’islam ; Elleessayait de tout faire pour qu’il ait un bon avenir, qu’il ne finisse pas proxenete. Elle ne disait pratiquement jamais d’insulte à connotation raciste à Momo par rapport aux autres enfants. Ce lien entreeux était tellement fort qu’il était presque maternel. L’amour de momo pour madame Rose était si fort qu’il était prêt a tous les mensonges pour qu’elle puisse mourir chez elle selon son vœu et non àl’hôpital. A sa mort , le petit garçon voulut mourir aussi et s’allongea a coté d’elle. Près de trois semaines plus tard, les gens de l’immeuble le retrouvèrent allongé auprès du cadavre.
Momoétait très sociable, il avait créé des liens très rapidement avec les enfants qui passent à la pension. Ils étaient toujours complices surtout avec Moïse et Banamia qui restaient plus longtemps que lesautres enfants. Il était aussi très proche de M. Hamil qui lui apprenait sa religion car il ne pratiquait pas la même que madame Rose. Ils étaient tous les deux très complices, et Momo osait lui poserdes questions. Mohammed adorait aller voir le dr Kantz ou juste rester dans la salle d’attente. Il aimait surtout aller le voir afin qu’il rassure madame Rose en lui affirmant qu’il était un petitgarçon totalement normal et non violent.
Madame Lola aidait aussi à la pension en faisant des versements d’argent. C’était une prostituée qui avait de l’affection pour tous ces enfants.
Mohammed a...
tracking img