Le benchmarking

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1790 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BENCHMARKING
CONCEPT
ET
METHODOLOGIE



Réalisé par: - Zakaria El Hansali

- Othmane Bouchmama

- Issam Chagiri

Niveau : 3eme année

Année : 2010


Sommaire

Introduction……………………………………….3
Définition………………………………………….4
Principes de fonctionnement………………………5A. Typologie……………………………… .. 5
I. Le benchmarking interne………………5
II. Le benchmarking externe……………...5
1. Concurrentiel…………………………..5
2. Fonctionnel…………………………. …6
3. Organisationnel………………………..6
4. Des processus………………………….7
5. Générique……………………………...7
6. Stratégique……………………………..8
7. Coopératif………………………………8
B. Méthodologie……………………………..9
Phase1 :Diagnostic
Phase2 : Planification
Phase3 : Traitement de l’information
Phase4 : Appropriation
Phase5 : Action
Phase6 : Suivi et ajustement
Conclusion…………………………………………..10
Bibliographie………………………………………..11




INTRODUCTION


Le Benchmarking est une riposte imaginée au début des années 80 par des industriels américains pour contrer la supériorité japonaise en s’inspirant desméthodes de leurs adversaires. Xerox en fut l’un des initiateurs.
Le Benchmarking concerne l’ensemble des activités, produits et services liés aux processus d’une organisation privée ou publique, commerciale, de production ou de services. (Développement, conception de produits et/ou services, gestion financière, système d’information, ressources humaines, administration, achats, production,communication, commercial, logistique…)
Sa finalité est la mise en œuvre des meilleures pratiques (best practices).
Si le Benchmarking, à l’origine, a été principalement utilisé par les multinationales, il est aujourd’hui un outil de management utile tant aux PME- PMI qu’aux Collectivités Territoriales.

DEFINITIONS


« Le Benchmarking est un processus continu d’évaluation desproduits, des services et des méthodes par rapport à ceux des concurrents ou des partenaires les plus sérieux ou des organisations reconnues comme leaders ou chefs de file».
David Kearns, ex directeur général de Xerox Corporation.

« Le Benchmarking est la recherche des méthodes les plus performantes pour une activité donnée, permettant de s’assurer une supériorité».
Robert C.CAMP 1992 cf.bibliographie

« Le Benchmarking est une action continue de comparaison d’un processus, produit ou service avec une activité similaire réputée la meilleur e, afin de fixer des objectifs et des actions d’amélioration ambitieux mais réalistes, pour devenir et rester le meilleur des meilleurs en un temps raisonnable ».
Gerald J.BALM 1994 cf. bibliographie


« C’est une procédured'évaluation par rapport à un modèle reconnu, inscrite dans une recherche d'excellence.

Autrement dit, le Benchmarking est une attitude coopérative qui permet une analyse comparative interne ou externe de : concepts, méthodes, outils, processus, produits, services. Il s’appuie sur la collecte et l’analyse d’informations quantitatives et qualitatives et sur la compréhension de la culture del’organisation partenaire. Il doit faire partie intégrante d’un processus d’évaluations et d’améliorations constantes dont la finalité est de devenir ou de rester le meilleur.»
Fabien LEPOIVRE NEVAOCONSEIL 2004


PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT


A. TYPOLOGIE du BENCHMARKING

I. Le Benchmarking interne :

a) Objectifs
Analyser et comparer des concepts, méthodes, outils, processus,produits, services divers.
b) Partenaires
A l'intérieur de sa propre organisation.
c) Utilisation
C’est une phase d’apprentis sage qui donne une première expérience utile, avant d’effectuer un Benchmarking externe. Elle doit mener progressivement au processus de Benchmarking coopératif.
d) Avantages
Les informations à partager sont facilement accessibles. Elles restent en interne....
tracking img