Le bilan de la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1866 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Type d’épreuve : Composition

Sujet : Bilan de la Seconde Guerre Mondiale et nouvelle organisation du monde de 1945-1947.

La Seconde Guerre Mondiale est avant tout un conflit Européen mené par le Chancelier Allemand Adolf Hitler, qui souhaite dominer tous les peuples de langue Germanique, voire plus. Celle-ci fût appelé « Guerre Totale ». En Septembre 1945, la Seconde GuerreMondiale s’achève sur la victoire des alliés, après 6 ans de conflits, un bilan humain sans précédent, et une grande partie du monde à reconstruire.
Nous développerons dans un premier temps, le bilan humain très lourd et le traumatisme moral que la guerre a provoqué à tous les survivants. Suivi, du bilan matériel destructeur qu’a subi un très grand nombre de pays Européens ainsiqu’eux ceux de l’Asie. Et la troisième partie portera sur la nouvelle organisation du monde sous le contrôle des Etats Unis et de la Russie, qui peinent à la mettre en place suite à leurs nombreux désaccords.

I. Bilan humain

1. Pertes humaines

La Seconde Guerre Mondiale est la plus meurtrière avec 50 Millions de morts contre 10 Millions lors de la Première Guerre Mondiale.L’URSS est l’un des pays les plus touché, ensuite l’Europe et pour finir l’Allemagne
Parmi les victimes, on pouvait compter des militaires mais les pertes les plus importantes étaient des civiles dues aux bombardements, aux fusillades ou victimes de la barbarie nazie commandité par Le Chancelier Adolf Hitler. Celui-ci, avait mit en place un Régime Fasciste « répressif » en Allemagne, ainsiqu’aux pays qu’il avait colonisé, et avait ordonné voire programmé « l’extermination totale » (appelé « La Shoah ») par gazage au monoxyde de carbone de tous les Juifs, et même procédé pour les handicapés mentaux, ainsi que pour tous les opposants au Régime (les Communistes, les Socialistes et les libéraux).
Ce conflit avait donné lieu également à des déportations de populationsimpressionnantes. Il y avait parmi ses transferts, des civils voulant fuir l’avancée des ennemis, des prisonniers de guerres torturés de manières inhumaines par la Gestapo ou l’Armée Rouge, des déportés vers les camps de concentrations, ou les camps d’exterminations et toutes personnes réquisitionnées, pour l’Allemagne, par le STO (Service du Travail Obligatoires) créé par la loi de Février 1943.
L’aprèsguerre montre aussi, un déséquilibre entre les sexes avec une domination féminine dont la cause était due que les principales victimes de cette guerre étaient des hommes. On pouvait constater aussi, un vieillissement de la population, suite au déficit de naissances pendant cette période, étant donné que les hommes et les femmes étaient séparés, et avait provoqué également une baisse de lapopulation active.

2. Traumatisme moral

La Défaite des pays attaqués lors de la Seconde Guerre Mondiale, a laissé un goût amer aux populations, car ils ont dû se soumettre à la politique des occupants, et ont été contraints de vivre dans la souffrance, la peur, la famine, le désarroi et surtout forcés de travailler dans des conditions atroces sous peines de se faire tuer.
A la fin dela guerre, a été découvert les différents camps de concentration, comme celui de Auschwitz situé en Allemagne qui est l’un des plus grand, ou se pratique entre autre la « solution finale » qui correspond à l’industrialisation de l’extermination, ou l’épuration d’être humain par asphyxie au monoxyde de carbone (réellement appelé « opération T4 »). Il y avait aussi, la mise en place du « TravailObligatoire » (nommé STO, Service du Travail Obligatoire), c'est-à-dire « réquisitionner toutes personnes jeunes appartenant aux classes 40, 41, 42 » pour travailler durs sans contre partie dans les usines du Reich, dirigé par la Schutzstaffel (SS).
Ces découvertes, notamment celles des Charniers, avaient provoqué le désarroi au sein de l’opinion publique. Les Alliés avaient décidé...
tracking img