Le droit des noirs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2551 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ecjs

Introduction:

Dès 1619, Les premiers Noirs sont importés comme main d’œuvre pour travailler dans la colonie britannique de Virginie.
Un siècle après, l’esclavage, devient une réalité pour les colonies du Sud qui privent les Noirs de leurs droits, et en faisant des esclaves à vie et héréditairement.
les arrivées d’esclaves sont massives. En effet, le besoin de main d’œuvre estimportant dans les champs de coton du Sud car les ETATS-UNIS était les principaux fournisseurs des industries européennes.
Au moment de l’indépendance , en 1776, on estime le nombre de Noirs à 90 % se trouvant dans les colonies du Sud et à 40% des Noirs du Nord et du Centre, l’esclavage institutionnalisé est alors en voie de disparition.



Les droits des noirs au Etats-Unis del’indépendance a nos jours, ont t’ils pus s’intégrer en tant que citoyens par les «blancs » ?

Les droits des noirs depuis leur indépendance se forment petit a petit. En effet, leur droit de vote est reconnu par le 15ème amendement en 1870, ou il stipule dans son article 1 que : « Le droit de vote ne pourra être nié ni entravé… en raison de la race, de la couleur, ou de l’état précédent de servitude » (c’est àdire l’esclavage).
Cependant, d’un point de vu sociale, dans les faits, il a fallu plus de 90 ans de luttes, notamment celles du Mouvement pour les Droits Civiques, pour qu’il devienne une réalité. Ce combat pour le droit de vote des noirs aux Etats Unis d’Amérique est indissociable pour le combat des droits civiques.

La période qui s’étend de 1890 a 1920 environs voit s’institutionnaliserdes mesures discriminatoire a l’égard des noirs, d’une part dans le domaine politique et d’autre part dans celui de la vie quotidienne.
En effet, des lois conçues pour empêcher aux noirs de voter font ainsi leur apparition.Parmi les principaux artifices légaux destinés à entraver l’exercice effectif de leur droit de vote, on peut citer des lois aux critères apparemment « objectifs », comme les «lois d’instruction » qui exige d’une personne qu’elle sache lire pour qu’ elle puisse s’inscrire sur les listes électorales, ce qui va fermer la porte a une grande majorité des Afro-Américains de l’époque qui étaient dans l’incapacité d’exercer leur droit de vote, étant illettrés. Puis dans un second temps, les Etats vont adopter des lois exigeant que les électeurs paient une certaine sommed’argent afin de pouvoir voter, c’est "l’impôt électoral local". Celle-ci va fermer la porte des bureaux de vote à une grand majorité de noirs et à nombre de blancs pauvres.

De plus , un autre exemple peut être cité , en effet c‘est la « clause du grand-père » inscrite dans la loi de Louisiane en 1896 qui exclut d’office le vote tous les affranchis en ne donnant le droit de vote qu’à ceux dont lepère ou le grand-père était électeur en 1867 , se qui va engendrer comme conséquence, la baisse du nombre d’électeurs noirs (de 130 344 en 1896 à 5320 en 1900.)
Les anciens état confédérés du sud sont occupés militairement jusqu'en 1877. Des droits politiques sont accordés aux anciens esclaves noirs, mais la ségrégation raciale dans le sud sera de fait rétablie et durera jusqu'aux années 1960.Cependant, alors même qu’ils menaient le combat pour leurs droits civiques, les Afro Américains prouvaient, par leur parcours individuel, le bien-fondé de leur cause.
L’œuvre accomplie par l’universitaire et fonctionnaire international Ralph Bunche, prix Nobel de la paix, a démontré à tous les esprits impartiaux que les Noirs américains pouvaient pleinement contribuer à la vie de la sociétéaméricaine.


Au début du XXe siècle, des intellectuels Noirs, comme John Hope, (professeur à l’Université d’Atlanta), pensent que le salut des Noirs passe par la constitution d’une élite noire d’hommes d’affaires et d’entrepreneurs. Il va donc être amené a crée en 1881 dans l’Alabama un institut pour les Noirs visant à leur apprendre un métier pour devenir un ouvrier qualifié, se constituer un...
tracking img