Le financement des entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2661 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le financement des entreprises par les sociétés de capital de risque (SCR) est essentiel au développement de l’économie. Ce financement s’adresse à tous les types d’entreprises et ce à tous les stades de développement. L’investissement se fait principalement sous la forme de prêt non garantis ou en actions ordinaires. À cet effet, Réseau Capital rapporte que, à la fin juin 2007, près de 321millions de dollars avaient été investis dans 113 entreprises au Québec. Le capital de risque est une forme de financement qui comporte certaines particularités bien précises. Contrairement au financement bancaire, le financement sous forme de capital de risque ne comporte pas de garantie pour les prêteurs. La seule garantie est que le projet financé soit rentable afin que la société de capital derisque puisse réaliser un rendement basé sur la valeur future de sa participation. Les statistiques démontrent que sur dix projets financés, deux connaîtront le succès, six permettront de récupérer le capital, mais sans rendement (ni gain, ni perte), et enfin deux investissements engendreront une perte totale ou quasi-totale. Les enjeux pour le développement économique et la croissance de ce typed’investissement justifient la nécessité d’étudier ce thème afin de faire progresser les connaissances sur le fonctionnement des sociétés de capital de risque et leurs impacts sur les entreprises, et d’outiller les gestionnaires des SCR pour le choix de leurs stratégies d’investissement. De façon à explorer les divers aspects du financement par les sociétés de capital de risque, nous avons retenu quatreaxes majeurs. Le premier axe consiste à analyser le processus d’investissement des SCR de la sélection des projets jusqu’au retrait. Lorsqu’une SCR décide d’investir dans une entreprise, elle accepte un risque élevé car il y a présence d’asymétrie d’information, de risque moral et la possibilité de sélection adverse. Sa seule garantie consiste à s’assurer dans la mesure du possible que le projetsoit rentable. La SCR va alors signer un contrat pour établir les différents contrôles nécessaires afin de vérifier l’évolution de l’entreprise. Parmi les différents modes de contrôle, la présence d’un représentant au conseil d’administration, constitue une façon d’obtenir le plus d’informations utiles pour bien juger de l’état d’avancement du plan d’affaires de la compagnie. Plusieurs questionsse posent à ce moment-ci. Est-il préférable d’avoir un représentant sur le conseil d’administration qui provient de la SCR ou bien, est-il préférable que le représentant soit un expert du domaine d’activité ? Le nombre de réunions au conseil d’administration est-il suffisant même si l’entreprise est de petite taille ? Les recherches sous cet axe nous permettront de bien comprendre les enjeux de larelation entre les SCR et les entrepreneurs et ainsi identifier les principaux modes possibles de gouvernance selon les différentes situations. De plus, afin d’optimiser la valeur des entreprises, il est primordial de travailler en amont et bien avant la phase de sortie. Pour appuyer ce point, Duruflé (2006) souligne qu’il est important de bien comprendre le processus de suivi des dossiers de lapart des SCR car le processus de suivi, permet de bien contrôler le développement de la compagnie cliente et ainsi en maximiser la valeur. Une attention toute particulière sera apportée aux plus récents résultats de la recherche dans ce domaine. Selon Cumming (2005), les sociétés de capital de risque (SCR) et de développement investissent sur une période allant de 5 à 10 ans dans un projet. Unefois cette période terminée, la société de capital de risque devrait avoir terminé son rôle d’accompagnement à la croissance et passer le flambeau soit à une autre SCR, soit à des investisseurs sur les marchés boursiers s’il y a une émission publique d’actions. Pour une SCR, il devient alors impératif de retirer sa participation afin de réaliser le rendement escompté pour pouvoir ensuite investir...
tracking img