Le handicap

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2764 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Handicap

La conception du « handicap » en France a connu de grandes évolution au cours des dernières décennies. De nos jours le « handicap » est considéré comme une déficience entrainant des incapacités et par la même, créant des désavantages.
Mais cela a-t-il toujours été le cas?
Il semble alors judicieux de s’intéresser à cette conception du « handicap » qui ne cesse d’évoluer depuisces trente dernières années; et par la même aux conséquences qu’elle engendre sur la politique scolaire. Cela nous conduira à comprendre le passage d’intégration à inclusion scolaire, pour en souligner l’intérêt, d’une part pour la personne « handicapée »elle-même, et d’autre part pour la société.
Plus précisément, nous verrons tout d’abord l’évolution du « handicap » depuis trente ans : d’unpoint de vue historique, puis juridique, pour ainsi faire le lien du rapport dialectique entre la représentation et la législation. Cela nous amènera ensuite, à établir la distinction d’intégration et d’inclusion scolaire, afin d’en comprendre l’intérêt pour la personne « handicapée », mais aussi pour la société.

Il parait important avant toute chose de distinguer les différentescaractéristiques du « handicap ».
Tout d’abord de part ses différences de natures :ainsi le handicap peut être mental ou moteur.
Ses différences de gravités, il peut être sévère ou grave.
Ses différences de configurations, on peut parler de poly, multi ou sur handicap. Et plus largement prendre en compte ses différences divers telles que : organiques, psychologiques, socio-économiques et culturelles.
Ondistingue plusieurs types de handicap : physique (sensoriel, moteur), les incapacités moteurs cérébrales (polyhandicap) et les handicaps mentaux (neurologique, psychologique).
Les causes peuvent être de deux types : congénitales, ou acquises (brusques ou progressives).
C’est au fil du temps que ces différenciations ont pu être mise en lumière, et cela par différentes progressions à la foishistoriques et juridiques. Mais quelles sont-elles ?

Jadis les personnes ayant des différences de nature été alors appelées « débile », « infirme », « arriérée » ou encor « monstre ».Ces termes attestaient de la vision péjorative portée sur le « handicap », autrement dit une perception dépréciative.
Ce n’est qu’au lendemain de la première guerre mondiale après le retour des soldats victimes deblessures de guerre (considérés comme des héros) , et concordant au développement technique, chirurgical et l’asepsie, que l’on commence à employer le terme « handicap » (terme anglais signifiant « la main dans le chapeau »).
Une dénomination plus neutre, insistant sur la notion de désavantage.
Ce n’est que par la suite qu’apparaît la notion de « personne en situation de handicap ».
Le handicap n’estdésormais plus un attribut de la personne, mais est considéré comme un phénomène se produisant à l’occasion de la rencontre d’une personne, affectée d’une déficience avec un environnement matériel et humain.
On remarque donc différentes transformations de la notion de « handicap », ne serrasse que par l’ évolution de sa dénomination, traduisant ainsi l’évolution du regard porté sur celui-ci.Un cheminement similaire du point de vue juridique se produit.
Le rapport Bloch-lainé de 1967 en atteste, en renvoyant une perception du « handicap » caractérisée par la faiblesse de ne pouvoir, être et agir comme les autres et donc ne pouvoir répondre à une norme sociale fixe.
L’on remarque que l’appréhension du handicap est lié à l’état de la société à un moment donné.
Puis intervient la loide 1975 sur l’orientation en faveur des personnes handicapée. Plus précisément portant sur la scolarisation, des enfants handicapés, dans une optique d’intégration scolaire en milieu ordinaire ou à défaut en milieu spécialisé. Impliquant également l’Etat dans le rôle d’aide plus particulièrement dans le financement des besoins pouvant être nécessaire pour les enfants handicapés. Son but sera de...
tracking img