Le langage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2080 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation
Le langage nous rapproche-t-il ou nous éloigne-t-il d'autrui ?

[Introduction]
Un professeur utilise le langage pour enseigner à ses élèves et ainsi leur faire comprendre ou apprendre quelque chose. On retrouve à travers le monde des conflits entre personnes, populations, utilisant le même système de communication linguistique. A la fois, le langage nous rapproche puisque nouscommuniquons grâce à lui et que la diversité des langues n'empêchent pas les peuples de contracter, de s'associer, de commercer et de collaborer. Elle n'est donc pas un obstacle ou alors les peuples ont appris a le surmonter. Néanmoins, le langage nous sépare puisque cela va plus loin qu'une simple entente car conflits et litiges sont fréquents. On peut donc se demander si ce moyen decommunication est synonyme d'un lien ou d'une rupture entre les Hommes.

[1°. Le langage permet la communication et donc le rapprochement entre les hommes]
Tout d'abord le langage permet la communication et donc le rapprochement entre les hommes puisqu'il est conçu de façon à pouvoir entrer en interaction avec autrui. C'est donc lui qui permet la construction d'une société, la constitution d'une culture.[A-Le langage est fait pour entrer en interaction avec autrui]
Le langage, qui désigne tout système de communication vocal, graphique ou encore gestuel, porté par l'intelligence, permet d'établir des relations avec autrui puisqu'il est en direct lien avec les pensées de chacun. Selon une approche idéaliste, le langage est un outil de communication et signifie des idées dans les les esprits desgens qui l'utilise. "Ce n'est pas des mots qu'il faut partir mais [...], et pour apprendre et pour chercher le réel, c'est du réel lui même qu'il faut partir, bien plutôt que des noms." > Platon Se dégage ici l'idée que le langage est un instrument de communication qui sert à transmettre des conceptions intérieures subjectives donc à laisser apercevoir à autrui ses idées intérieures afin quecelui ci le comprenne mieux ce qui engage un lien entre les deux individus. De même pour Rousseau dans le discours sur l'origine des langues « Si donc les premiers inventeurs n'ont pu donner des noms qu'aux idées qu'ils avaient déjà, il s'ensuit que les premiers substantifs n'ont pu jamais être que des noms propres.  » on retrouve cette idée que le langage ne dépend pas d'un organe spécifique, ildépend d'une faculté à mettre en œuvre ces organes pour parler. Le langage est un moyen d'expression et de communication qui suppose un rapprochement entre les hommes ; expression des passions qui leur permet d'établir différentes sociétés et d'évoluer dans différentes cultures.
[B-C'est donc lui qui permet la construction d'une société, la constitution d'une culture]
C'est parce qu'ils peuventparler ensemble de ce qui les concerne tous que les hommes peuvent partager la même vie et le même monde. En effet vivre ensemble suppose un minimum de coordination et d'échange, donc un minimum de communication. Ainsi, ce que le langage permet d’élaborer, c’est un monde commun qui n’est pas seulement un monde de choses, mais un ensemble de valeurs. Le langage unit non seulement parce qu’ilfavorise la communication, mais aussi parce qu’il favorise la « communion », c’est-à-dire l’instauration des règles communes morales, juridiques ou esthétiques. Les notions de Bien/Mal, Juste/Injuste, Beau/Laid comme d’ailleurs celles de Vrai/Faux n’existent que dans et par le langage. Elles supposent le jugement. Comme l'illustre cet exemple :Aristote : « car c'est le seul à avoir le sentiment du bienet du mal, du juste et de l'injuste et des autres notions morales, et c'est la communauté de ces sentiments qui engendre famille et cité » " Non seulement le langage, en tant que porteur d’une vision du monde, unit culturellement les membres d’une même communauté linguistique, et cette vision commune est transmise de génération en génération. L’union des individus dépasse donc le cercle de la...
tracking img