Le loup devenu berger

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9890 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les classes de mots et leurs fonctions
ll ne faut pas confondre la classe et la fonction d'un mot.
La classe d'un mot correspond en réalité à son identité grammaticale telle qu'elle est consignée dans le dictionnaire ; sa fonction dépend du rôle qu'il joue dans une phrase.
1. Les classes de mots
• Les mots de la langue française se répartissent en neuf classes grammaticales.
Cinq classessont variables :
* le nom ;
* le déterminant ;
* l'adjectif qualificatif ;
* le pronom ;
* et le verbe.
Quatre classes sont invariables :
* l'adverbe ;
* la préposition ;
* la conjonction ;
* et l'interjection.
• Exemple : « Hélas ! mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami, on m'a privé de toi ! » (Molière, L'Avare).
Dans cette phrase, onrelève :
* les noms « argent » et « ami » (l'un désigne une chose, l'autre un être) ;
* le déterminant « mon » utilisé trois fois devant chacun des noms ;
* les adjectifs qualificatifs « pauvre » et « cher » qui qualifient respectivement les noms « argent » et « ami » ;
* les pronoms « on », « m' » et « toi » ;
* le verbe « a privé » ;
* la préposition « de » quiintroduit le pronom « toi » ;
* l'interjection « hélas ».
• Seules les classes de l'adverbe et de la conjonction ne sont donc pas représentées dans cette phrase.
On remarque que, sauf la préposition « de » et l'interjection « hélas », tous les autres mots pourraient varier dans l'absolu :
* ami, amis ;
* mon, ma, mes ;
* pauvre, pauvres ;
* cher, chère, chers ;
* aprivé, priver, privent ;
* me, moi, nous ;
* toi, te, vous.
Cependant, les mots « argent » (nom commun) et « on » (pronom) ne s'emploient qu'au singulier.
• La classe grammaticale d'un groupe de mots correspond à celle de son mot noyau – le mot noyau d'un groupe est son constituant principal ; les autres mots en dépendent.
Ainsi, le groupe « mon pauvre argent » est un groupe nominalpuisque son mot noyau est le nom « argent ».
• De même, on parle de groupe pronominal (ex. : « Sans toi,… »), de groupe adjectival (ex. : « … il m'est impossible de vivre »), de groupe verbal (ex. : « Je veux pendre tout le monde »), de groupe adverbial (ex. : « très bientôt »).
• Dans le cas d'un groupe de mots figé fonctionnant comme un mot unique, on parle de locution.
On distingue les locutionsverbales (ex. : prendre conscience), les locutions adverbiales (ex. : tout de suite), les locutions prépositives (ex. : à cause de), les locutions conjonctives (ex. : après que).
• Certains mots peuvent changer de classe grammaticale selon l'emploi que l'on en fait.
Ce changement correspond le plus souvent à une substantivation, c'est-à-dire à l'emploi comme nom commun (encore appelé substantif)d'un mot ou d'un groupe de mots appartenant à une autre classe grammaticale.
Ainsi, l'adjectif qualificatif pauvre peut être substantivé : les pauvres.
2. Les fonctions grammaticales
• Donner la fonction grammaticale d'un mot ou d'un groupe de mots consiste à identifier le rôle qu'il joue dans une phrase soit par rapport aux autres mots ou aux autres groupes de la phrase, soit au sein d'ungroupe.
• On distingue les fonctions qui dépendent du verbe de celles qui ne dépendent pas du verbe.
a) Les fonctions grammaticales dans la phrase
• Au niveau de la phrase, on distingue les fonctions suivantes :
* le sujet ;
* le complément d'agent ;
* l'attribut (du sujet ou du COD) ;
* le complément circonstanciel ;
* le complément essentiel à valeur circonstancielle.
•Le sujet :
ex. : « Mon esprit est troublé. – Sans toi, il (sujet grammatical) m'est impossible de vivre (sujet logique).
• Le complément d'objet (direct, indirect ou second) :
ex. : « L'on a choisi le temps que je parlais à mon traître de fils (COI). – On m' (COS) a dérobé mon argent (COD). »
• Le complément d'agent :
ex. : « La cassette d'Harpagon a été volée par son valet. »
•...
tracking img