Le maghreb et l'islamisme au pouvoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (810 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La politique est décidément très ironique. L’Europe soutenait les dictatoriaux arabes qu’elle considérait comme seul capable de faire barrage aux islamistes. Mais aujourd’hui, après avoir soutenules révoltes arabes de ces dictatures et même militairement, comme en Lybie, elle constate avec effarement que la démocratie tant espérée par les populations de ces pays apporterait au pouvoir desislamistes. En Europe, cela rappelle de mauvais souvenirs. Pour ne parler que des derniers mauvais souvenirs, c’est avec des élections démocratiques que les communistes sont arrivé au pouvoir à Moscou ouencore en Tchécoslovaquie, en Hongrie etc… Et qui, aussitôt au commande, ont mis fin à la démocratie et mis en place la dictature du prolétariat , en d’autre terme, le règne absolu du particommuniste.
L’Europe est d’autant plus inquiète et déçue que les communautés arabes vivant chez elle ont elles aussi voté majoritairement pour les partis islamistes. Or L’Europe pensait et disait que sescommunautés étaient intégrées et qu’elles répondaient pleinement à l’appel de la démocratie et de la laïcité. Aujourd’hui, certains en Europe parlent de prison et appellent à la méfiance, voir au renvoide ces populations. Il parait clair que les relations avec les communautés immigrées va s’empirer au fil du temps. Le regard sur ces communautés va changer, s’empirer. On les voyait comme des victimesque les dictatures avaient chassé de leur pays. On va dorénavant les voir comme des islamistes, de possible leader de ces gouvernements islamistes que l’ont est persuadé dorénavant de voir seradicaliser au fil des mois.
L’occident n’a pas de solutions de rechange. Les dictatures qu’il soutenait ont disparu ou sont en voie de l’être et il n’est plus possible de les remettre en selle. Même lesdémocrates qui étaient là, à les soutenir dans leur révolte, ont finalement voté islamiste. L’Europe va devoir s’y habituer. Les termes de la coopération entre l’occident et le nouveau gouvernement...
tracking img