Le monde en 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1749 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde en 1945 : bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

Introduction
La seconde guerre mondiale a marqué un vrai tournant dans l’histoire du XXème siècle. Bilan très lourd= volonté de changement (espoir). Bilan lourd en France, elle doit être reconstruite politiquement et économiquement. Il faut oublier toutes les divisions entre les collaborateurs et les résistants. On oublie laFrance collaboratrice. On s’intéresse aux résistants = mythe résistancialiste, idée de Henry Rousso.
Comment est-on passé du chaos de la seconde guerre mondiale à un monde plus organisé politiquement ? De quelle façon la France a-t-elle réussi à surmonter les divisions nées de la seconde guerre mondiale ?
I_ Le monde en 1945.

1_ Le bilan de la seconde guerre mondiale.
Rappel :
* 8 mai1945 : capitulation allemande.
* 2 septembre 1945 : capitulation japonaise, après les bombes de Hiroshima (6 août), Nagasaki (9 août).
Bilan humain :
Environ 60 millions de morts, soit 6 fois plus que lors de la 1ère guerre mondiale. La pologne et l’URSS sont les plus touchés. L’Allemagne est aussi touché (bombardement) à Dresde, 135 000 morts, le 8 février 1945. En France, il y a beaucoupmoins de perte militaire que pendant la 1ère guerre mondiale (illusion d’une guerre courte).
Le rationnement = maladie, forte mortalité.
La Shoah= 15 millions de morts (déportés), dont 6 millions de juifs.
Bilan matériel et financier :
Destruction très lourde dans les pays occupés= destruction diverses.
-infrastructures
-Gares, hôpitaux, usines, postes, routes, ponts…
Certains pays n’ontpas été envahis mais bombardés (Allemagne, Japon, Royaume Uni).
L’agriculture est dévastée, elle a chuté de 30% à 70% par rapport à 1959. Le PNB baisse : -46% en France, -39% en Italie, -70% au Japon. Le coût de la guerre a englouti toutes les réserves du pays (dettes). Il y a une augmentation des prix : +38% en 1945 +63% en 1946 en France (vie difficile).

2_ Un lourd traumatisme.
Impactpsychologique :
Il est plus important que tout.
* Brutalité entre les soldats. Les soldats ne sont plus humains. La populations civile est très touchées.
* Les droits de l’homme sont bafoués, ainsi que les accords internationaux.
* Découverte des camps de concentrations.
* Le procès de Nuremberg : on va découvrir les méthodes efficaces de la solution finale.
* Le crime contrel’humanité*.
*assassinat, extermination, déportation ou tout acte inhumain commis pour des motifs politiques, raciaux ou religieux à l’encontre d’une population.
Interrogation sur les valeurs humanistes :
* La bombe atomique.
* L’utilisation du gaz zyklon.
La science est-elle encore un facteur de progrés ?
« La civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré desauvagerie » (CAMUS).
Il ne faut pas que ça se reproduise (mémoire).
Divisions au sein des pays :
Divisions entre les collaborateurs et les résistants. Le gouvernement de Vichy n’est pas légitime (indispensable), le pouvoir n’est pas mis en place par le peuple. Il est légal. Les institutions doivent être choisit par le peuple et non par une assemblée réduite.
3_ Reconstruction et perspectivesgéopolitiques.
Reconstruction économique :
Conférence internationale de BRETTON WOODS en Juillet 1944 : 44 pays se réunirent pour lutter contre les puissances de l’axe.
Un nouveau système monétaire international : code de bonne conduite monétaire. Il y a 3 axes : --- Les monnaies doivent être gagées sur l’or (dès qu’un état produit une monnaie, il doit posséder la même somme en or).
* Chaquemonnaie doit avoir une parité fixe, les monnaies doivent être constante entre elles.
* L’action des banques centrales. Elles doivent limiter les écarts de valeur entre les monnaies.
Cette conférence donnera naissance au F.M.I (font monétaire international) et à la B.I.R.D (banque internationale de reconstruction et de développement). Les U.S.A sont mis en valeur : ils possèdent 75% de...
tracking img