Le moyen age

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1928 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Caractères originaux des cités italiennes XIII / XIV siècle

Dès le haut moyen-age la cité est une centre urbain siège d’épiscopat

1) Un regard venue d’ailleurs : Othon de Frisingen( èveque de Bavière, oncle de Frédérique Barberousse et chancelier) et les cités communales au milieu du XII siècle

Citoyens communaux ≠ Gens d’empire (Example Lombard commun à toute l’Italie del’autonomie urbaine)

A) LE POID DES MODELES CULTURELS

CIVITAS : idéologie urbaine sur laquelle se fonde la cité
(La cité siège d’une liberté qui sera transformé sous la commune en modèle politique culturel par un gour autonome) mémoire de la romanité, la centralité urbaine est conservée .Gestion commune de la ville par ces cotoyens , idéologie urbaine fondée sur la libertasURBANITAS(urbanité) : souligne l’existance d’une culture élégante de la langue, pas de monopole culturel par le clérge

(per capire meglio : Una definizione puntuale di urbanitas lka si legge in « Istituto Oratoria » di Quintiliano >, )

Lìabondance verbale caractéristique des membres de cités italiennes pour les étrangers
Fin XIIé démultiplication des productions écrites dans les villes :_LIBRI IULIUM (Sources politiques et administrative)
_ANALES (Mémoires écrites de cités)

B) LES STRUCTURES SOCIALES COMMUNALES :

• Recrutement social des consuls (Au Moyen Âge, le nom de consul est donné à certains échevins du midi de la France, ainsi qu'à divers responsables dans les cités italiennes) dans 3 ordres :
_ORATORES
_BELLATORES
_LABORATORES

3 ordrespolitiques qui gèrent la ville :

_CAPITANEI : signeurs qui sont également positionnés en ville, unique en Italie
_VAVASSORES : seigneurs politiques et chevaliers aussi ancrés en ville
(la vassalité est la situation de dépendance d’un homme libre (vassal, du latin vassus) envers son seigneur par la cérémonie de l’hommage. Le système féodo-vassalique s’est développé à cause del’affaiblissement de l’autorité publique après l’effondrement de l’empire carolingien (Xe - XIe siècle) : l’empereur, les rois et bientôt les princes territoriaux étaient incapables de faire régner l’ordre et d’imposer leur pouvoir aux seigneurs locaux. Un réseau de relations d’homme à homme s’impose donc, donnant des droits et des devoirs pour chacun d’entre eux.) Même si la vassalité allie deux hommeslibres, il est cependant évident que ces hommes ne sont pas égaux : le seigneur a davantage de pouvoir que le vassal. En effet, il dispose du droit de ban, c'est-à-dire le droit de punir, contraindre et juger. Le vassal se met sous la protection d'un plus puissant.
Les devoirs du vassal envers son seigneur sont d'abord des interdictions :
. le vassal ne doit pas nuire à son seigneur, à safamille et à ses biens.
. Le vassal doit l'aide militaire à son seigneur 
. Le vassal doit aussi assurer une aide financière 
. le vassal est astreint à fournir des conseils à la demande de son seigneur : il doit participer aux assemblées féodales, aux cours de justice du seigneur ainsi qu'aux fêtes liturgiques

Les devoirs du seigneur envers son vassal :
. le seigneur doitdonner un fief à son vassal. Ce fief est en général une terre qui rapporte des revenus au vassal (redevances). Le fief est pris sur les terres ou les revenus du seigneur.
. Le seigneur doit également protéger son vassal contre ses ennemis et lui rendre bonne justice.
_POPOLO : élite non aristocratique de la ville( justistes, marchands,artisants)

La ville au tournant de l'antiquitéet du Moyen Âge

Entre le IIIe et le Ve siècle, les villes de l'empire romain se dotent de remparts pour se protéger des invasions barbares : à Rome, le Mur d'Aurélien, construit dans les années 270, vient renforcer la défense urbaine. Cependant, cette fortification n'empêche pas les Wisigoths (en 410) de piller la Ville : cette date marque, pour certains historien, la fin de l'Antiquité...
tracking img