Le roi dans la revolution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1451 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|Le roi dans la révolution |

| |
|PLAN : |
||
|Introduction |
| |
|Louis XVI semble lancer la Révolution.|
|A / Le lancement de la Révolution. |
|B/ Le roi cède à la Révolution. |
||
|Louis VXI mène un double jeu. |
|A/Le roi trahit le peuple. ||B/La déception du peuple. |
| |
|La monarchie s’effondre.|
| |
|Conclusion. |
||

• Introduction :

Avec la Révolution française, la nation devient souveraine, le roi n'est plus le souverain. Louis XVI, monarque absolu en 1789 va en effet perdre peu à peu son pouvoir entre le 5 mai 1789, jour de la réunion des États Généraux, et le 21 janvier 1793, jour de son exécution. Que s'est-il passé entre ces deux dates ? Quel aété le rôle de Louis XVI dans la Révolution ?

I) Louis XVI semble lancer la Révolution

A/ Le lancement de la Révolution.

Louis XVI semble lancer la Révolution. En effet c'est lui qui, pour surmonter la crise économique et financière secoue le royaume, convoque les États Généraux et demande aux Français de rédiger les Cahiers de Doléances. Il suscite un espoir, bienvite déçu lors des premières réunions à partir du 5 mai 1789 à Versailles. L’Assemblée Nationale se créé en Juin, le serment du jeu de Paumes est mis en place le 20 juin.
Le roi refuse le vote par tête et ne fait aucune proposition intéressante. Le 9 Juillet 1789, il pousse le Tiers-Etat à s'organiser en Assemblée Nationale Constituante. Cela met fin à l'absolutisme, la révolution commence.
LouisXVI nie les réformes de l'été 1789 : il renvoie Necker 11 Juillet, ministre des Finances très appréciée du peuple, puisque le roi refuse la remise en cause de la monarchie. Il condamne l'abolition des privilèges et la Déclaration des Droits de l'Homme est mise en place le 26 août 1789 ce qui va avoir une importance politique, les français sont donc tous désormais égaux devant la loi et devant...
tracking img