Le romantisme et la nature

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1137 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Romantisme et nature sont étroitement liés. Les romantiques en ont fait un thème central dans leurs œuvres. En effet, les sentiments et les sensations provoqués par la nature sont un thème lyrique inépuisable. Pour les romantiques, la nature est un échappatoire: associée à la solitude, elle leur sert à fuir les turbulences de la société pour se retrouver face à eux-mêmes. C'est aussi un miroir deDieu; pour Chateaubriand et Constable, la splendeur d'un paysage manifeste la puissance divine; Victor Hugo lui, fait de la nature non plus un reflet de Dieu, mais Dieu lui-même. Quand à Byron, la nature lui évoque la lumière et les forces obscures de la vie. Si la dimension spirituelle prend tant de place chez eux, c'est parce qu'ils sont insatisfaits du monde tel qu'il existe; et c'est enévoquant la nature,l'amour ou l'inspiration poétique que les artistes se rapprochent de leur créateur.

Par opposition aux créations humaines, produites par l'art et la technique, la nature montre les choses elles qu'elles sont,sans artifices. Les romantiques privilégient les paysages vierges,dénudés de traces d'activité humaine. Ces décors évoquent pour eux la liberté,la pureté et la paix.
Le poèteprojette sa conscience et son état d'âme sur la nature,il lui prête une vie, des sentiments à travers des personnifications. L'automne et le soleil couchant deviennent des images du déclin de nos vies, tandis que le vent qui gémit et le roseau qui soupire symbolisent les émotions du poète. Lamartine par exemple se sert de la nature pour extérioriser sa mélancolie. Il fait refléter ses sentimentsde tristesse par des éléments appartenant à la nature.
Dans le Lac par exemple, il évoque la "nuit éternelle" et implore "l'aurore". Pour l'écrivain suisse Amiel, "un paysage quelconque est un état d'âme". Ainsi, décrire la nature revient à écouter battre son cœur. Un romantique se confie plus facilement à un lac ou un arbre qu'à une personne en chair et en os; cela confirme leur inclinaison à laméditation.
Le rythme des saisons personnifie la fuite du temps. La terre est éternelle, ce qui rappelle que l'existence humaine est brève. Elle renvoie constamment l'homme à sa dimension mortelle, tandis qu'elle se renouvelle perpétuellement.

En peinture, le paysage devient un genre majeur en Angleterre, grâce à John Constable et William Turner. Tous deux cherchent à traduire le côtémystique qui se dégage de la nature. Pendant la phase préromantique, la peinture romantique reflète un goût pour les ruines (interrogation sur la fuite du temps), l'importance de la nature sauvage et déchaînée (souci de susciter l'émotion). Cette représentation de la nature revêt une importance de plus en plus grande à la période romantique. Cette phase voit naître "l'exaltation du moi": émotionsviolentes, passions, souffrances, espoir, figure du héros.

Un paysage est constitué de la terre, d'une rivière, de la mer,il est plus ou moins animé d'hommes et d'animaux. L'artiste nous donne un aperçu de la terre, soit sous la forme d'un ensemble, soit par le biais d'un détail (un élément du tableau peut être accentué, cf la nuit étoilée, de Vincent Van Gogh). Le paysage fait appel à l'esprit, àl’œil, il reflète des émotions. D'ailleurs, la peinture de paysage est un genre pictural qui élève la nature au rang de sujet. La peinture de la nature est imprégnée de nostalgie,du désarroi de leurs auteurs devant la force indomptable des éléments. Ces éléments sont choisis en fonction de leurs valeurs sentimentale. Si la toile personnifie la mélancolie du peintre, il représentera un lieu retiré,«asile d'un jour pour attendre la mort» selon Lamartine (le Vallon), y ajoutera une ruine,une ancienne cathédrale qui symbolisent le passé, et enfin, il inclura un personnage en pleine contemplation, promesse d’apaisement et de repos.



Dans certains cas, les auteurs cherchent du réconfort dans la nature. Elle peut également être une source d'abattement. Victor Hugo sait aussi bien la...
tracking img