Le second empire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3030 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Second Empire
Dates clés
2 décembre 1851 : coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte
2 décembre 1852 : proclamation du Second Empire
Jusqu’au début des années 1860 : empire autoritaire et expansion coloniale
Février-avril 1856 : congrès de la paix
Début années 1860 : assouplissement du régime
8 septembre 1869 : régime parlementaire
19 juillet 1970 : guerre déclarée contrela Prusse
2 septembre 1870 : capitulation militaire
4 septembre 1870 : IIIème république
Louis-Napoléon Bonaparte et le Second Empire
Napoléon III, né le 20 avril 1808, est le neveu de Napoléon Ier. Après avoir été président de la IIIème République, il instaure par un coup d’Etat le Second Empire. Il mène une politique de développement économique, qui met en place les bases d’unesociété capitaliste. Il cherche à restaurer la grandeur de la France à travers la colonisation et des « traditionnelles guerres napoléoniennes ». Son régime, d’abord autoritaire, se libéralise.
Son règne et le Second Empire arrivent à leur terme avec la capitulation militaire de la France face à la Prusse en 1870. Fait prisonnier, il est libéré et s’exile près de Londres. Il meurt le 9 janvier 1873.Adolphe Thiers
Thiers est un homme politique français d’abord opposé à Charles X, puis partisan du Duc d’Orléans. Il occupe des hautes fonctions sous la monarchie de Juillet jusqu’en 1840. La crise ouverte par le succès du pacha d’Egypte l’oblige à démissionner. Il est l’un des principaux animateurs du « parti de l’ordre » sous la seconde République.
Ce n’est qu’en 1863 qu’il devientl’une des figures de proue de l’opposition libérale. Il fait un célèbre discours en 1864 sur les « libertés nécessaires ».
Il est nommé Président de la IIIème République par l’Assemblée. Il fera réprimer la Commune de Paris.
Régime parlementaire bicaméral
Le Parlement est divisé en deux assemblées législatives.
Capitalisme
Système économique fondé sur la propriété privée des moyens deproduction et d’échanges. Le système capitaliste a pour moteur la recherche du profit, pour mode de fonctionnement la concurrence et la loi du marché.
Le Second Empire* (1852*-1870)
A la suite du coup d’Etat du 2 décembre 1851, le Second Empire est déclaré le 2 décembre 1852. Napoléon III est alors le nouvel empereur des Français.
L’empire autoritaire, de 1852 au début des années 1860.La vie politique et sociale est totalement contrôlée par l’empereur.
Une société sous contrôle
{text:list-item}
Il s’entoure de ministres dévoués, ses « instruments ». En mars 1852, un décret fait des préfets des « empereurs au petit pied ». En effet ils peuvent nommer les maires de communes de moins de 3000 habitants ainsi que les fonctionnaires locaux (commissaires depolice, instituteurs,…). Le nombre de fonctionnaires, qui doivent tous prêter serment de fidélité à l’empereur, a été augmenté de près de 50%. Enfin, le nombre de policiers est doublé.
{text:list-item} Afin d’obtenir le soutien de l’Eglise, Napoléon III lui permet d’étendre son influence. Les cardinaux sont admis au Sénat, le budget alloué par l’Etat aux cultes est augmenté, des églisessont construites, les congrégations de femmes sont autorisées et le clergé est associé à toutes les cérémonies officielles.
C’est ainsi que le nombre de prêtes augmente sensiblement et que les effectifs des écoles congrégationnistes doublent. Le cléricalisme reprend un nouveau souffle.
Toutefois, les articles organiques de 1801 restent en vigueur permettant à Napoléon d’avoir le dernier motsur l’exécution des décisions de l’Eglise : on peut parler de gallicanisme administratif.
L’ordre social et politique
{text:list-item}
Dès le coup d’Etat, une politique de répression est mise en œuvre à l’encontre de toute opposition. La plupart des chefs républicains et socialistes restent en prison. Le port de la barbe est interdit aux instituteurs car c’est un symbole du...
tracking img