Le sonnet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le sonnet
I] Les genres a forme fixe :
1) les genres à formes fixes
* Un poème à forme fixe est généralement écrit en alexandrin : vers de 12 syllabes, coupé à la sixièmesyllabe par l'hémistiche.
* Il existe plusieurs types de poèmes à formes fixes, les plus connus sont le sonnet, la ballade, l'ode, l'acrostiche, le rondeau…

2) Le sonnet
*C’est une structure de 14 vers, composée de deux quatrains présentant d’ordinaire un système de rimes embrassées (abba ; abba) et de deux tercets présentant souvent un distique à rimesplates (cc) suivi d’un quatrain à rimes croisées (dede) ou embrassées (deed).
* Le sonnet est généralement composé d’octosyllabes ou dedécasyllabes.
* La thématique estdouble (quatrains + tercets), et s’oriente vers une même chute.

II] Analyse de se qui fait sa force

1) Une forme travaillée
* Les contraintes d’écriture => unerédaction laborieuse
* Mais cela permet de jouer avec la forme du texte (sonorités …)

2) Pour un fond plus clair
* Cette écriture favorise la compréhension dulecteur

III]Le sonnet dans la poésie contemporaine
1) Le sonnet, ses débuts
* Le sonnet est certainement la forme fixe la plus répandue dans la poésie.
* On considèreque le sonnet est arrivé en France grâce à Clément Marot et sa publication des ‘’six sonnets de Pétrarque ‘’ en 1539.
* Dans la seconde partie du siècle, le sonnet est de moinsen moins utilisé et devient moins connu jusqu’à sa réutilisation pendant le 19ème avec la seconde génération du romantisme.
2) Le renouveau du sonnet au 19ème siècle
* Le19ème siècle va encourager le vers libre et même le sonnet en prose.
* Aujourd’hui encore, le sonnet inspire les poètes mais ses contraintes ne sont pas toujours respectées.
tracking img