Le stalinisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le stalinisme
Dix ans après la révolution d'octobre 1917, le nouvel homme fort du régime soviétique, Joseph Staline, décide de transformer profondément l'URSS et d'engager le pays sur la voie de la collectivisation forcée des campagnes et de l'industrialisation accélérée. Ces bouleversements, qui visent à « construire le socialisme dans un seul pays », s'accompagnent d'une formidablemobilisation de la société, d'un développement de la terreur, de l'imposition d'un système totalitaire, le stalinisme.
Quatre années durant, la Russie est déchirée par une terrible guerre civile, dont le pays sort très affaibli. Cette guerre oppose les « rouges », les bolcheviks, aux « blancs », qui souhaitent un retour au régime tsariste. Après quelques succès, les armées blanches sont vaincues en 1920par l'armée rouge (nom donné à l'armée soviétique créée en 1918 par Trotski) commandé par Trotski.
Pour gagner une guerre totale dont dépend sa survie, mais aussi « pour passer directement au communisme » (Lénine) les bolcheviks prennent des mesures dictatoriales. C'est le communisme de guerre. Toutes les entreprises, les banques, sont nationalisées. Les produits sont rationés, les salairesversés en nature, car la monnaie, totalement dépréciée, est appelée à disparaître. L'économie est militarisée : l'Armée rouge bénéficie de toutes les priorités ; les ouvriers, assimilés à des « soldats du travail », ne peuvent quitter leur usine.
Un obstacle majeur subsiste cependant : la résistance des paysans, qui refusent la conscription et les réquisitions des produits agricoles. En 1920-21,de grandes révoltes paysannes en Ukraine et en Sibérie secouent le pays. Pour les vaincre, les bolcheviks lancent de véritables opérations militaires, déportant les populations de villages entiers. Dévastées par la guerre et les réquisitions, les campagnes russes sont frappées par une terrible famine qui fait 5 millions de victimes. Dans les villes, la disette sévit, la production industrielles'effondre. En mars 1921, les marins de la base navale de Kronstadt (près de Petrograd), qui avaient pris une part active à la révolution de 1917, se révoltent. Ils exigent la fin des réquisitions, la liberté d'expression pour tous les partis se réclamant du socialisme et des « soviets sans bolcheviks ». La révolte est violemment réprimée, mais les bolcheviks sont contraints de reculer.
Lanouvelle ploitique économique (1921-28). Au moment de la révolte de Kronstadt, le Xème congrès du parti communiste est réuni à Moscou. Dans l'urgence, il décide de remplacer les réquisitions par un impôt en nature. Cette mesure est suivie de la dénationalisation des petites entreprises et du commerce de détail. Ces changements inaugurent « une nouvelle politique économique » Cette NEP permet au pays,comparé par Lénine en 1921 à « un homme à moitié mort sous les coups », de souffler.
L'économie se reconstruit, le commerce reprend, les paysans recommencent à manger à leur faim, les ouvriers jouissent d'une réelle protection sociale. Mais cette reconstruction évolue-t-elle vers le socialisme que les Bolcheviks veulent toujours établir ?
Staline, homme fort du régime. Nommé en avril 1922,secrétaire général du Comité central, Staline devient le nouvel homme fort du régime au moment où Lénine, gravement malade, est écarté du pouvoir. Entouré d'un clan de fidèles, de son poste de secrétaire général, Staline contrôle toutes les nominations du cadre du parti. Après la mort de Lénine le 21 janvier 1924, il parvient à se faire admettre comme « le meilleur disciple » de Lénine. Délaissant lerêve d'une révolution mondiale, il développe une idée simple, accessible à une majorité de militants, peu formés politiquement : la construction du socialisme « dans un seul pays », l'URSS.
En quelques années, (1924-1929), Staline écarte du pouvoir les principaux dirigeants bolcheviks : Trotski (exilé en 1929, assassiné en 1940), Zinoviev, Kamenev, Boukharine. A la fin des années 1920,...
tracking img