Le stres au travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4468 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:g}
{draw:g}
{draw:frame} {draw:frame}
Sommaire
Introduction----------------------------------------------------- L’état de stress-------------------------------------------------
{text:list-item} {text:list-item} {text:list-item}
Le stress au travail------------------------------------------
{text:list-item} {text:list-item} {text:list-item}Conclusion------------------------------------------------------
Sources--------------------------------------------- {pcut:paragraph_to_cut} Le stress au travail
Introduction
Aujourd’hui et depuis plusieurs années, nul ne peut parler de son travail ou de son environnement au travail sans évoquer le mot « stress ». C’est donc devenu un fléau auquel sont confrontéesles entreprises chaque jour et surtout face auquel, elles doivent prendre des mesures. Ainsi, elles se retrouvent devant un dilemme, demander toujours plus aux employés ou préserver une qualité de vie qui conviendrait à tous. Mais entre temps, le stress au travail est là, il nous envahi, jusqu’à générer un mal-être quotidien, au travail dans un premier temps, puis dans la vie par la suite. Parailleurs, le stress fait partie des risques psychosociologiques, il détériore les relations et les comportements humains et peut avoir des répercussions plus ou moins graves.
Ainsi, pourquoi le stress se manifeste-il comme un élément « destructeur » de nos vies et quelles sont les répercussions de ce phénomène au travail ? Comment peut on associer l’augmentation du stress en entreprise à unphénomène psychosociologique inquiétant, voire dangereux ?
Une définition générale posera les bases de notre réflexion et il sera ensuite intéressant d’étudier comment le stress s’est imposé durablement comme un problème majeur au travail.
L’état de stress
Origine et définition
Hans Selye s’est intéressé dès 1925 à l'état de stress. En 1956, il fait paraître l'ouvrage qui l'a renducélèbre : « stress of life » (le stress de la vie), il décrit le stress comme une « réponse non spécifique de l’organisme à toute sollicitation ». Il l'appelle aussi le « syndrome général d'adaptation ». De là, il en a élaboré sa théorie du stress (mot qu'il introduit lui-même en médecine).
Selon Han Selye, le syndrome général d'adaptation évolue en trois stades successifs :
Réaction d'alarme(les forces de défense sont mobilisées) ;
Stade de résistance (réponse adaptée ou non à l'agent stressant) ;
Stade d'épuisement (phase de récupération lorsque la situation de stress a pris fin).
Comme il le disait, le fait que l’agent stressant soit plaisant (joie) ou non (désespoir) est sans importance; son effet dépend de l’« intensité de la demande » faite à la «capacité d’adaptation » du corps.
Dans son ouvrage publié en 1974 « stress sans détresse », le Dr Selye écrivait qu'il est question de "détresse" lorsque le stress devient nuisible ou désagréable. Les tensions mentales, les frustrations et l’insécurité sont des stresseurs très nocifs. Lorsque l’agent stressant a disparu ou cessé d’agir, les effets du stress ne cessent pas aussitôt, ils peuventse prolonger. L’auteur mentionnait deux voies principales de survie : la lutte (attitude catatoxique) et l’adaptation (attitude syntoxique).
Définition globale
Le stress est la réponse de l'organisme aux facteurs d'agression physiologiques et psychologiques ainsi qu'aux émotions (agréables ou désagréables) qui nécessitent une adaptation (élément de la théorie du syndrome d'adaptation). Il estaussi une réaction de l'organisme à un effort extrême ou important.
En général, le stress active un processus hormonal et nerveux basé sur un état d'alerte, ce qui explique l'augmentation du rythme cardiaque et de l'état de vigilance. Le stress ou syndrome général d'adaptation fait partie des troubles psychosociaux. Il est donc une réponse en fonction d'une exigence : s'adapter pour...
tracking img