Le survenant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2091 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Corrigé de l’exercice d’autoévaluation du chapitre 2

Exercice d’autoévaluation 2
Sujet de l’autoévaluation
Dans cet extrait des Demi-civilisés, la liberté est-elle présentée sous un jour favorable ? Ce qui vous est demandé ici, c’est l’élaboration d’un plan démonstratif et, à partir de ce plan, la rédaction d’un paragraphe de développement et d’une conclusion.

Point de vue
Étant donnél’aspect critique de la question, plusieurs points de vue sont valables. Par ailleurs, les arguments les plus probables relatifs au thème de la liberté figureront ici.

Plan
Le plan peut être divisé en trois catégories, chaque argument représentant une catégorie. Il s’agit donc d’un plan par catégories (démonstratif). A. Voici un exemple de plan démonstratif dans lequel la Liberté est présentéesous un jour favorable. Argument 1 : La Liberté est tellement réelle qu’elle possède une identité propre.  Le personnage de La Liberté incarne certains attributs positifs que l’on confère à une femme. Preuves : (1) « Je reconnus cette femme. C’était La Liberté qu’on avait pendue ! » (l. 54) : on personnifie la liberté en une femme qui symbolise la tolérance. (2) « une femme divinement belle » (l.50) : la Liberté est présentée sous de beaux attraits (hyperbole rendue par l’adverbe), flatteurs pour ce qu’elle incarne.  La Liberté assure un acte de résistance par sa présence physique et les souffrances qu’elle éprouve. Preuve : « Celle-ci vivait encore et souriait malgré ses blessures. » (l. 58) : en dépit de la souffrance éprouvée, la Liberté garde espoir, semble-t-il, ce que traduit lesourire qu’elle arbore (par antithèse). L’acte de résistance est accompli de surcroît par son obstination à rester en vie.

Littérature québécoise 601-103-04 (60.1)

Corrigé de l’exercice d’autoévaluation du chapitre 2

2

Argument 2 : Le passage de la Liberté ramène la vie perdue.  Les gens de la ville reprennent vie. Preuve : « Nous le forcerons à reprendre sa dignité d’homme. » (l. 65) :malgré le caractère obligatoire de son désir (par l’emploi du futur simple) de convertir tout le monde, le narrateur comprend que la Liberté peut rendre à chaque personne, par le biais d’une expression libre de la pensée, ce qui la rend humaine : sa dignité.  La ville se métamorphose au passage de la Liberté libérée. Preuves : (1) « Sur mon passage, les arbres repoussaient, les brins d’herberenaissaient, les fleurs s’ouvraient, les monuments de la sottise croulaient et les écriteaux infâmes tombaient avec fracas. » (l. 60-61) : au moyen d’une accumulation, la description des lieux de la ville illustre un retour à la vie, avec ce qui la caractérise, et une mise à mort de la censure. (2) « Par enchantement, on voyait fuir les pestilences et surgir de la terre régénérée la pensée, l’art, labeauté et la joie. » (l. 61-62) : la métaphore de la terre témoigne du retour de ce qui édifie la vie de l’être humain : sa créativité et sa faculté de penser. Argument 3 : Le personnage principal, Max Hubert, revendique une place pour la liberté.  Il encourage la diffusion de la pensée, même s’il doit se faire discret. Preuve : « la contrebande de la pensée » (l. 3) : le caractère interdit dela réflexion et de l’esprit critique se dégage de cette métaphore, et cela sous-entend que cette activité de la pensée doit s’accomplir à l’insu des censeurs, à l’abri du regard de tous.  Il contribue grandement à la libération de la Liberté. Preuve : « Pris d’une rage surnaturelle et sentant sourdre, du fond de moi-même, des forces surhumaines, je fonçai sur les assassins, me frayai un passageparmi eux, à coups de poing, et coupai la corde qui lacérait l’éternelle martyre. » (l. 55-57) : cette accumulation d’actions posées par le narrateur, Max Hubert, le consacre comme le héros libérant la Liberté (désignée par la métaphore « l’éternelle martyre ») aux prises avec ses tortionnaires. B. Voici un exemple de plan démonstratif dans lequel la Liberté est présentée comme si elle était...
tracking img