Le syndrome autoritaire en tunisie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1959 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Complexification de la société tunisienne. Démultiplication et spécialisation des pouvoirs. Mais les pouvoirs n’ont pas cessé de faire blocs. Elites sectorielles dominantes=> pluralité de corps avec relations hiérarchisées. Triade principale : sécurité, armée, affaires. C’est le « palais ». Constitue la trame du politique en Tunisie. Les secteurs comme le parti, l’opposition officielle, relèventde la représentation. Se déploient sur le mode de la dépolitisation des conflits et intérêts, car élites partisanes et syndicats n’ont pas de rôle politique réel hors représentation. C’est le palais qui est le gestionnaire des orientations po.
Double registre bureaucratique et patrimonial
Arrivée de Ben Ali=> croissance administrative de la présidence. Bureaucratisation. Technicisation.Depuis les 70’s, accès des élites sectorielles aux responsabilités s’est agrandi. Personnel aujourd’hui qui se distingue par son non-engagement ou néo-engagement. Pas militant ou responsabilités pour Amnesty international, LTDH, UGET… Beaucoup de titres universitaires mais pas po. (d’où aussi dépolitisation). 100% presque de diplômés du sup. Corrélation entre expérience pro ++ et expérience po 0. 45%des ministres de Ben Ali ont fait leurs études en France. Pas de gde différence sociale entre novembristes et prédécesseurs, mais fonctionnelle. Interrelations entre maison et administration. Famille du leader loge au palais. + des proches que de la famille ? (p199) régionalisme également. 60% du gouv vient de gd Tunis et sahel. Palais caractérisé par la combinaison administration/patrimonial(familial, proche, région).

L’appareil de sécurité pivot du régime ?
Enjeu : cantonnement de toute mobilisation et répression de prise de parole critique ou opposition. Ben Ali en a la supervision.
Rareté des infos disponibles sur les forces de sécurité. On sait juste que effectifs des agents a beaucoup augmenté car sources différentes le disent. (Pas transparence). Evaluation de 1/70 parl’opposition. Omniprésence policière, harcèlement des opposants, répression… Croissance spectaculaire de l’appareil policier. Politique du secret rajoute au poids physique de la présence policière.
Croissance d’efficacité aussi à en juger par la répression vs islamistes.
Autonomisation des services de sécurité. Les élites policières sont personnellement liées au leader.

L’armée : forcedormante ?
Secteur clé du gouvernement mais n’y participe pas. Elle ne domine ni ne contrôle le pouvoir. Mais elle est 1 pouvoir face à d’éventuels ennemis intérieurs et un allié incontournable à ménager.

Les milieux d’affaires et le palais
Liens chefs industrie et palais. Par exemple, Hedi Jilani est allié à la maison par mariage de ses filles. Politisation des intérêts par caste eco maison qui,soumet à ses intérêts les entrepreneurs dépolitisés. Limites de la libéralisation car majorité privé pas encore développé comparé au public.

Sectorisation sociale du palais présidentiel
RCD=parti plus unique mais hégémonique. Par contre, n’exerce pas le pouvoir. Se confond au sommet avec la présidence. Opérateur de légitimation au carrefour entre valorisation bourguiba et changement.Recomposition du parti. Se met à la technicité au management etc. Tour la plus haute de Tunis. Domine les sièges d’établissements éco, finance…
Façade démocratique (car réunions, conférences, colloques) sert de légitimation externe et interne.
Parti qui capte tous les discours des organisations internationales (développement durable, démocratie…) pour renvoyer image d’une Tunisie en phase avec lesenjeux et défis du 21ème siècle.
A des fins internes aussi, instrumentalise ces thèmes : celui de société civile pour devenir l’arme discursive de la répression vs l’islamisme.
Sectorisé au niveau du rapport à la population dans le sens où est spécialisé dans la gestion des associations et de l’aide sociale.
Pas sectorisé du point de vue des organes centraux car pas d’existence propre....
tracking img