Le travail et la technique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3850 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE TRAVAIL, LA TECHNIQUE

Travail (T) : activité pénible, contrainte ; associé à la souffrance permanente
Solution ( vacances toute l’année.
Mais en même tps, nécessaire, pas une option.

Faut-il considérer que le travail est un fardeau ?

L’homme se plaint de travailler mais celui qui ne travaille pas se plaint de ne pas travailler.
( N’est-ce pas un bien ?

I - L’homme, oubli de lanature

Texte de Platon, extrait de Protagoras qui raconte le mythe d’Epiméthée et de Prométhée.
Cette histoire est une idée de Protagoras, c’est inventé par Platon. Platon ne croit pas un seul instant que ça s’est passé comme ça, mais ça nous permet de découvrir notre rapport au monde et au T.

1/ Seuls les Dieux existent et veulent créer les espèces vivantes (ê vivants, pas que les hommes)car elles n’existent pas. Ils commencent à les fabriquer de Terre et de Feu. Ils ne finissent pas tout le T. Epiméthée (Eée) et Prométhée (Pée) sont chargés de terminer ce T. Eée veut distribuer seul les qualités des ê viv & Pée n’aura qu’à contrôler.

2/ Eée distribue les qualités de défense aux ê viv de façon équitables, certains animaux sont forts mais pas rapides (éléphants), d’autres rapidesmais pas forts (biches)…
L’animal le plus rapide dans la nature est le guépard (120km/h) mais n’est pas fort.
Armes naturelles des animaux : cornes, pic, camouflage, venin, encore, force, pinces, ailes, habitat souterrain…
Le principe d’Eée est de permettre la survie de chacun. Il veut l’égalité des chances de chacun pour se conserver.

3/ Il donne des qualités aux animaux pour se protégerdu climat dans lequel ils vont vivre + des qualités pour s’adopter à leur milieu ambiant, au sol…

4/ Fait en sorte que chaque animal ai des aliments pour se nourrir, il met en place différents régimes alimentaires en fonction des différentes espèces - chaine alimentaire : tous les ê viv vont trouver leur nourriture.

Minéraux Végétaux Animaux HommesTout ce qui n’est pas Plantes, fleurs, ar- Certains ne man- Mangent de miné-
vivant et qu’on trouve bres qui se nourris- gent que des végé- raux, végétaux, ani-
tel quel dans la nature sent de minéraux taux, d’autres man- maux … mangent
Exemple : pétrole, sel, gent d’autres ani- de tout
charbon,craie, air, eau maux ou de tout

Limite entre végétaux et animaux : sensibilité par la notion de système nerveux
Eée souligne encore une fois le principe d’égalité des chances. Il y a des proies et des prédateurs. Cela dépend de leur fécondité. Les proies se reproduisent abondamment et le prédateurs se reproduisent peu. Cela permet la présence d’espèce humaine).

5/ Arrive ensuite Pée pourcontrôler car Eée n‘est pas sage, il ne réfléchi pas. Il constate que tous les animaux sont bien dotés mais que l’homme a été oublié. Il ne reste plus de qualité pour l’homme car elles ont toutes été données aux animaux. L’homme n’a rien. Pée vole donc le feu aux Dieux et en fait cadeau aux hommes en compensation de cette erreur. Le feu représente l’intelligence, le « génie créateur des arts » (dela technique), l’homme est ingénieux et ça lui permet de se construire seul ses armes.

6/ Au-delà de l’ère humaine, les hommes étaient dispensés et se faisaient manger car ils étaient moins forts. Les hommes sont faibles dans la nature à l’état solitaire. Ils doivent s’unir pour ê plus forts mais à cause de leur égoïsme ils se disputent alors se désunissent et se font tuer encore. Zeus, pourque les hommes puissent s’unir, donne aux hommes le sentiment de la justice pour qu’ils puissent se respecter les uns des autres, s’unir et ê plus forts.

( L’homme est un oubli de la nature, il a été négligé par rapport aux animaux car eux ont des atouts qui leur permettent de s’adapter dans la nature mais l’homme n’a rien à part l’intelligence.
L’homme va devoir travailler pour produire son...
tracking img