Lecon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre introductif : L’Europe au cœur des évolutions politiques et nationalistes

I- La situation en 1850

En 1850, la France est sous une République tandis que l’Allemagne etl’Autriche-Hongrie sont sous un régime autoritaire.
Un état : une entité, un territoire et une population, régit par une organisation politique qui leur est propre. L’Europe en 1850 est découpée en Etat.Les français, espagnols, russes ont obtenu la formation de leur propre état. Les croates, slovaques et tchèques ont été intégré dans un état plus grand.
Nationalité : groupe de personnes qui ontune culture commune (langue, histoire, patrimoine…) et qui sont attachés à un territoire.

Un état nation : une nationalité dont sa répartition correspond aux limites d’un état.
Ex : lenationalisme polonais est d’obtenir leur état nation.
Les allemands veulent former un seul et grand état nation.
Les français veulent récupérer les territoires perdus, dans un esprit de revanche.Nationalisme en 1850 : définir qui est français.
Nationalisme en 1870 : esprit de revanche.
Le nationalisme n’est pas uniforme, il varie dans le temps.
La Nation : l’ensemble des individus quipartagent la même nationalité, le même nationalisme et qui aspire à un même régime politique.

Voir carte.

II- Le nationalisme : une dynamique de transformation de la carte politique de l’Europe1- Une force de rassemblement : Italie et Allemagne

| |Italie |Allemagne|
|Quelle est la situation initiale en 1850 ? |-Multitudes d’Etats : duchés, des royaumes, |39 Etats indépendants depuis 1815 : défaite |
||des Etats de l’Eglise. |de Napoléon, traité de Vienne. |
| |-Le sentiment national italien : |...
tracking img