Lecture analytique candide chap 3

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1590 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet d’étude : Argumenter, persuader convaincre, délibérer 
Problématique : « Grandeur et misère de l’homme », comment la littérature en rend-elle compte ?

Voltaire : Candide ou l’Optimisme
Lecture analytique des deux premiers paragraphes du chapitre 3

INTRODUCTION

La réflexion sur la guerre est une préoccupation constante dans l’œuvre de Voltaire. Il a déjà publié l’article« Guerre » dans Le Dictionnaire philosophique. Dans le conte, les chapitres 2 et 3 sont entièrement consacrés à la guerre. Le chapitre 2 dénonce les conditions de recrutement et le chapitre 3 condamne la violence et la barbarie du combat. N’oublions pas le contexte historique. La guerre de Sept ans débute en 1756. Elle oppose la France et l’Autriche à une coalition qui réunit la Prusse etl’Angleterre. Sur un champ de bataille qui s’étend du Rhin à la Vistule, trois cent mille soldats se battent en Europe centrale et le 5 novembre 1757, 50 000 français sont exterminés à Rossbach par les troupes de Frédéric II de Prusse. Candide est chassé du paradis du « beau château » et jeté sur les routes du monde. La guerre sera sa première épreuve. L’extrait est le début du chapitre 3 qui présente untableau du champ de bataille vu par le personnage. Le passage prend une force dénonciatrice d‘autant plus violente que le récit a recours à des procédé d’ironie qui permettent de dénoncer la barbarie.

I – LA GUERRE MONTREE COMME UN SPECTACLE

Deux moments de la fuite de C.
→ dans le 2ème § , c. se déplace (« ailleurs »)

A – c’est d’abord un spectacle esthétique

1 – une visionpanoramique du champ de bataille, une vision d’en haut qui montre la revue des troupes comme à la parade. On voit les « deux armées » . L’adjectif « ordonné » renforcé par le mot « harmonie » dévoile l’admiration de C. et ne laisse pas présager la suite.
2 – l’ambiance est joyeuse et légère.
→ 4 adjectifs aux connotations mélioratives , « beau », « leste », « brillant », « ordonné » dans uneconstruction syntaxique où le verbe d’intensité « si » donne une valeur de superlatif, créent un effet d’accumulation et accentuent le parti pris admiratif.
→ la musique complète le spectacle. L’énumération des instruments de musique donne une dimension festive à ce qui apparaît comme un spectacle mis en scène.
→ Le rythme des deux phrases initiales contribuent à renforcer la légèreté dela situation . Les coupes sont nombreuses accentuant la vivacité. Les adjectifs juxtaposés créent un effet de cascade et le rythme semble sautiller avec allégresse mimant ainsi une atmosphère joyeuse.

B – C’est aussi un spectacle justifié
1 – la guerre se situe dans une logique nécessaire. L’expression « la raison suffisante » ainsi que « les effets et les causes » rappellent la philosophiede l’optimisme en évoquant les fait dans une froide comptabilité. Rien d‘anormal n’est à noter dans le déroulement des combats et dans ses conséquences. De plus ceux qui sont tués sont « des coquins qui en infectaient la surface ». Les termes péjoratifs les condamnent et leur disparition s’inscrit dans une logique nécessaire.

La guerre est par conséquent présentée comme un spectacle esthétisantobéissant à une logique nécessaire

II- Néanmoins des effets de distorsion entre ce qui est dit et ce que le lecteur comprend apparaissent : le mal perce sous l’illusion esthétique et le bel ordonnancement.

A - L’éloge n’est qu’apparent

1 – des indices lexicaux viennent détruire l’harmonie
→ le mot « canon » qui termine l’énumération des instruments de musique n’appartient pas aumême champ lexical et crée un effet d’incongruité, qui rappelle pourtant la réalité en soulignant la finalité de cette mise en scène .
→ le comparant « en enfer » propose une chute inattendue dans un spectacle dont on prétend faire l’éloge. Il insiste cependant, par le sens et les connotations du mot « enfer », sur l’impression dominante et rend ici le mal très présent.
→ la présence...
tracking img