Lecture analytique le horla

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (320 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction:

I. Les didascalies

1) Le cadre spatio-temporel

La didascalie initiale est très précise, elle nous apprend que la pièce se déroule dans une petite ville deprovince, aux murs très blancs, le ciel est bleu, cela peut donc nous laisser imaginer que l’action se déroule dans une ville du Sud dans un endroit clos. Mais le décor n‘est passeulement visuel, il est aussi sonore notamment avec le carillon qui sonne nous rappelant la place de la religion dans la pièce. Le décor, est donc très réaliste et très ordinaire à lafois et cette banalité et ce réalisme est en totale opposition avec le titre du livre, le suspens est donc totale car le lecteur s’interroge sur le lieu.

2) Les personnages

Lesdidascalies opposent les personnages, il y’a d’abord Jean qui est décrit comme un homme très bien habillé, il porte un costume marron, une cravate rouge, un chapeau marron et dessouliers bien cirés, son apparence laisse à penser qu’il est issue de la bourgeoisie. A l’inverse il y’a Bérenger qui semble négligé, il n’est pas rasé, il est tête nue, ses cheveuxsont mal coiffés et ses vêtement chiffonnés.Cette didascalie nous apprend donc que les personnages sont socialement et physiquement opposés.
Une femme qui porte un panier sous un braset son chat sous l’autre fais une petite apparition, mais elle est considérée comme une partie du décor, elle symbolise en quelque sorte, les préoccupations matérielles quotidiennesdes habitants.

Conclusion:

Ce début de pièce nous présente donc 2 personnages en totale opposition l’un avec l’autre et il nous situe dans un décor très réaliste quipourrait être le nôtre.
C’est donc bien caractéristique au théâtre de l’absurde qui a pour but de nous interroger sur le sens de la vie, notre comportement et nos relations avec les autres.
tracking img