Lectures

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (686 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les lectures

Ouverture :
Extrait de Nouvelles histoires extraordinaire. Dans ce texte Edgard Allan Poe parle de la lutte intérieure des hommes qui sont attiré par le mal et doivent aussiaccomplir leur devoir qui est opposé au mal. Il conclut que sans aide majoritairement, l’attirance pour le mal et la transgression des devoirs est plus forte et l’emporte.

1) Un difficile apprentissage
Lesouvenir du fruit .Bergson.
Les deux sources de la morale et de la religion.
Ici Bergson dit que l’apprentissage du devoir passe par l’obéissance aux parents des enfants. Cette obéissance estjustifiée par le fait que les enfants ne peuvent décider raisonnablement seul. L’autorité des parents est efficace grâce à leur position par rapport aux enfants mais aussi même si pour l’enfant cela resteflou l’autorité des parents est respecter car elle est appuyer par le devoir. C’est un intermédiaire pour l’apprentissage du devoir.

La discipline. Kant.
Réflexion sur l’éducation.
Ici Kants’intéresse à l’éducation et à son rôle a rendre autonome les enfants.
On doit habituer une contrainte pesante sur la liberté de l’enfant. Il faut apprendre à l’enfant à faire bon usage de sa liberté et pourcela le laisser libre tant que cela n’est pas dangereux et quand il atteint la liberté d’autrui et gène les autres il faut lui faire rendre compte qu’en faisant cela il ne parviendra pas à ses finscar il a besoin des autres pour cela.

Les fausses justifications de la loi morale. Brentano.
L’origine de la connaissance morale.
Il va distinguer le devoir que nous dicte la morale et celui quiest dicté par un supérieur.
Il est naturel que l’homme pour agir par devoir moral considère son acte comme légitime et nécessaire, mais il peut agir parfois contre sa volonté quand il obéit à unsupérieur.

2) Le devoir et la volonté.
La générosité du bon usage de la volonté. Descartes.
Extrait des Passions de l’âme.
C’est l’usage de notre libre arbitre et le pouvoir que nous avons sur...
tracking img