Les alicaments

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4757 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Dans le cadre de notre projet tuteuré, nous avons choisi comme sujet les alicaments. Ce projet tuteuré devait être accompagné d'une visite d'entreprise. Cependant, il a été très difficile pour nous d'accomplir cette démarche. L'entreprise Danone située à Ferrières en Bray devait nous recevoir le 12 avril 2011 mais a refusé notre requête en vue de l'emploi du temps chargé deMonsieur Pascal BERNARD, responsable de l'équipe projet Danone Pays de Bray. C'est pourquoi, pour mener à bien notre projet nous avons eu exclusivement deux contacts professionnels par rendez vous téléphonique et par courrier électronique qui ont contribué à répondre à notre sujet.
Les alicaments font naître un nouveau secteur qui se situe entre les aliments et les médicaments. Ce terme marketingdésigne globalement des produits alimentaires qui revendiquent des vertus pour la santé. Ces produits se démarquent des produits classiques par leur volonté d'améliorer le bien-être et la santé des consommateurs. On parle également de "pharmafood" ou encore de "nutraceutique".
Lait vitaminé, yaourt au bifidus ou margarine anticholestérol, les alicaments ou aliments fonctionnels présentent-ils unréel intérêt nutritionnel pour notre santé? Après l'engouement du "light" ou du "sans sucre" voici apparaître l'ère des alicaments. En Europe même si la part de ces produits ne représente encore que 1% du marché de l'agroalimentaire, 77% des français sont prêts à payer plus chers des aliments qui représentaient des atouts en matière de santé.
Dans un premier temps, nous présenterons ce nouveausecteur en montrant les allégations en vigueur et la segmentation de ces alicaments. Dans un second temps, nous verrons les enjeux de ce marché dans la santé publique et en France. Enfin, nous présenterons nos "rencontres" avec les professionnels de ce nouveau secteur et nos sondages effectués sur le terrain.

Première Partie: Le secteur des alicaments
I. Allégations et alicaments
1) L'alicamentUne étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1172 personnes par les organisateurs des salons Medec et Nutria: 74% des français place en tête une bonne alimentation des éléments ayant une influence positive sur la santé, 48% y place la non consommation de tabac en premier et 45% la pratique d'une activité sportive. Confirmant cette enquête, les chiffres du tableau 1 montrent qu'il existe unmarché des alicaments sur le plan mondial.
Tableau 1 Les marchés porteurs pour les alicaments
Pays ou région du monde | Marché en milliards de dollars | % mondial |
Alena (USA, Canada, Mexique) | 175 | 72 |
Japon | 35 | 14 |
Union Européenne (à 15 pays) | 30 | 12 |
Autres pays (estimation) | 10 | 2 |
Total | 250 | 100 |
Source: Leatherhead and Elizabeth Sloan Trends and Solutions,Health Ingredients Europe, Frankfort 200

Les alicaments occupent par conséquent un vaste secteur, et constituent un marché dominé par les Etats-Unis et le Japon.
Dans ce contexte, des allégations nouvelles apparaissent pour que tel alicament soit une réponse adaptée à tel besoin de santé. C'est par exemple dans la revue Carrefour que l'on retrouve ces allégations.
Afin qu'un alicament soitconsidéré comme tel il doit entrer dans l'une de ces trois définitions:
- L'expression "aliment fonctionnel" est apparue dans les années 90 aux Etats-Unis pour désigner globalement tout aliment présentant un bénéfice pour une fonction physiologique humaine selon 6 cibles physiologiques: le système gastro-intestinal (1), les réactions d'oxydations propres au vieillissement (2), le systèmecardiovasculaire (3), le métabolisme basal (4), la croissance et la différenciation de l'organisme (5), les fonctions physiologiques et de comportement (6).
- Selon H. Bollinger, on définit le nutraceutique comme "une substance à laquelle sont associées des allégations d'effets physiologiques bénéfiques, voire des effets de prévention et/ou de cure contre certaines maladies chez l'être humain". La liste...
tracking img