Les arts avec le monde du réel et du quotidien.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3720 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Culture musicale et artistique.

Sujet : « tout au long de sa scolarité au collège, l’élève apprend à se rendre disponible à la perception des sons et de la musique (silence, concentration) [ …] à décrire, identifier et caractériser les éléments constitutifs du phénomène musical, [ …] à analyser son environnement sonore, à identifier les sources qui le constitue et à en comprendre lasignification. » Au moyen des documents proposés ci-dessous, vous tenterez de réfléchir aux liens qu’entretiennent les arts avec le monde du réel et du quotidien.

Terminologie :

L’art : Deux grandes notions se dégage de ce concept. Le premier renvoie au grec technè, c’est à dire l’ensemble des procédés qui visent à produire un certain résultat. L’art apparaît comme étant un moyen en vue d’une fin.L’art se distingue ainsi de la science comme connaissance purement théorique mais aussi de la nature qui loin d’être produite ou créée serait un toujours déjà là. La seconde acceptation de l’art touche au domaine plus particulier de l’esthétique, l’art est dans ce sens la création artistique, autrement dit l’œuvre d’art qui est l’objet de jugement esthétique.

Réalité quotidienne : La réalitéquotidienne est la réalité empirique, la réalité que j’expérimente dans mes relations aux personnes, aux choses. La réalité empirique est donc objets face à un sujet, fossé entre moi et les autres. La réalité Est-ce qui s’impose à l’être de façon extérieure et inéluctable.

Des peintures rupestres de l’homme des cavernes à aujourd’hui, l’humain à toujours ressentis le besoin de projeté sa réalitésur des objets. Faisant l’expérience du monde à travers ses sens, c‘est par le biais de ceux-ci que le spectateur va découvrir une nouvelle réalité : celle de l‘objet artistique. La création, le remodelage de la réalité à travers des objets est donc un des fondement de l’individu ; comme la parole, l’art est un moyen de communiquer qui au-delà des mots traduit le ressentiment de l’âme. La relationentre l’œuvre d’art et l’homme est un entre-deux où le réel devient une notion subjective. La réalité de l’homme, c’est le monde, la nature. L’humain découvre son environnement mais ne le fabrique pas, il est plongé dans une réalité immuable qu’il n’a pas créée. Faire une œuvre d’art c’est en premier lieu la création, c’est l’homo faber, l’homme qui crée, qui fabrique ; ce concept va à l’encontrede sa propre réalité ou l’humain subi son monde. On peut concevoir alors que la réalité de l’œuvre n’est pas celle de l’homme car la place de ce dernier n’est pas la même. S’interroger sur la relation entre l’art et la réalité c’est toucher au fondement de l’art et à son utilité. On peut donc s’interroger sur les relations entre la réalité de l’objet artistique et la réalité humaine du spectateur.Dans une première partie nous allons mettre en exergue les relation entre l’œuvre d’art et la réalité du quotidien, puis nous dégagerons ces relations à travers l’art musicale.

I) L’art et le réel.

Créer un objet artistique ou contempler une œuvre d’art c’est en premier lieu quitter la réalité humaine pour accéder à une autre réalité : celle de l’œuvre d’art.

Nietzsche « nousavons l’art pour ne pas mourir de la réalité. »

Selon Nietzsche, l’humain en créent ou en contemplent un objet artistique répond à un besoin : celui de fuir sa propre réalité. L’art est vu comme une évasion, une échappatoire face au réel humain décevant. L’art nait de la réalité humaine, l’objet est créé par l’homme et par conséquent l’œuvre fait partie de notre réalité mais sa représentation estune fenêtre vers une alternative. L’inspiration qui va engendrer une œuvre d’art prend son point de départ dans le réel humain mais la reproduction de la réalité n’est pas la simple répétition du quotidien, elle est déjà le détachement spirituel de celle-ci.
L’art répond au besoin d’évasion de l’homme, l’humain en contemplation devant une œuvre oubli sa propre réalité mais cette réalité...
tracking img