Les causes des accidents 2006

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Direction de la Voirie et des Déplacements

LES CAUSES DES ACCIDENTS 2006
L’analyse des accidents de la route distingue en général trois causes principales : L’usager, le véhicule, l’espace. Un accident résulte effectivement de la convergence de plusieurs faits : conflit entre usagers, réaction du conducteur à un évènement, interaction entre véhicule et chaussée. La Ville de Paris avec sesdensités très fortes d’usagers sur l’espace public est un lieu de conflits potentiels nombreux entre usagers et entre déplacements et occupation de la voirie (véhicules en stationnement ou en livraison …) Les conducteurs (2roues motorisés, cyclistes ou automobilistes) doivent donc analyser l’espace dans lequel ils se déplacent (reconnaissance de son itinéraire, disposition de chaussée, équipement designalisation tricolore, panneaux réglementaires, …), doivent maîtriser leur véhicule (direction, vitesse, adaptation à la réglementation et à l’état de la chaussée), et doivent appréhender les conflits potentiels avec les autres usagers. L’usager : il s’agit le plus souvent d’apprécier le comportement de l’usager dans son déplacement au moment de l’accident (emprise de l’alcool ou de stupéfiant,respect du Code de la Route, comportement logique ou anormal face à la situation, âge, handicap, comportement dangereux pour lui-même ou autrui …). Il peut être impliqué dans l’accident, en être la victime et/ou en être à l’origine. Le véhicule : il s’agit d’abord de classer le type de véhicule qui a ses propres caractéristiques de conduite et d’inertie (voiture, camion, 2R motorisé, vélo).Certains véhicules présentent également des particularités d’angle « mort » de vision conducteur autre usager comme les camions à prendre en compte lors de la conduite. L’espace : une chaussée pavée peut être glissante sous la pluie, et des feux de signalisation tricolore ou des candélabres d’éclairage peuvent être en panne. De même certaines dispositions de la voirie peuvent être difficiles à percevoirde la part des usagers en particulier la nuit. Enfin la chaussée peut être localement abîmée. •

LES CAUSES DES ACCIDENTS CONCERNANT LES PIETONS

- La première cause d’accidents concernant les piétons est la traversée irrégulière (soit 59,8% des accidents à cause connues) dont : la traversée en dehors des passages piétons (72%) et la traversée sur les passages piétons au moment du feu vertaux véhicules (28%). - La deuxième cause d’accidents concerne les refus de priorité aux piétons par les véhicules (soit 24,7% des accidents piétons à causes connues) dont : - par les 4 roues (69%) - par les 2R motorisés (28%) - par les vélos (3%) ; - La troisième cause concerne les autres infractions, (le franchissement de feux, la conduite en état d’ivresse, la vitesse excessive),des véhicules quirenversent un piéton (238 soit 12,5% des accidents piétons à causes connues) ; - Enfin la quatrième cause relève de la circulation des piétons (dont rollers) circulant irrégulièrement sur la chaussée (56 soit 2,9% des accidents à causes connues). Globalement, les piétons sont présumés responsables dans près de 63% des accidents qui les concerne. •

LES CAUSES DES ACCIDENTS IMPLIQUANT LES 2 ROUESMOTORISES

Direction de la Voirie et des Déplacements

- La première cause est le changements de direction ou de file et le dépassements dangereux, par les autres véhicules ou par les 2RM eux-mêmes soit 26% des 4315 accidents de 2RM à causes connues. - la deuxième cause : les excès de vitesse des autres véhicules ou des 2RM eux même soit 19% des accidents à causes connues dont 90% par les 2Rmotorisés eux même. - la troisième cause : les refus de priorité entre véhicules soit 16% des accidents à causes connues dont o 504 soit 73% par les autres véhicules o 187 soit 27% par les 2R motorisés ; - la quatrième cause : les traversées irrégulières par les piétons soit près de 10% des accidents à causes connues. - la cinquième cause : les demi tours ou marche arrière soit près de 6% des...
tracking img