Les contraintes qui encadre le monde de l'édition sous l'ancien régime en europe.e l'édition

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2606 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I)Les contraintes qui encadre le monde de l'édition.
Pouvoir royal s'entoure d'imprimeur Parisien et adoubé. La masse: contre-façons car trop de libraire.

1)Le cadre réglementaire.

A) La législation sur l'édition.
Au MA., sentence: excommunication. Fac de la Sorbonne s'arroge un droit de regard sur tt les livres qui paraissent à Paris.

a)L'autorité de Rome.
Le Pape, Pie IIs'enthousiasme, puis il se rend compte de la menace double de l'imprimerie: circulation de la Bible en langue latine, vulgaire. PAUL GRENDLER: censure, en 1515. LEON X l'étend à toutes la chrétienté. C'est l'Eglise, l'Inquisition, plus tard, qui délivre l'inquiniture, l' autorisation d'imprimé. PAUL III installe l'inquisition (Tribunal du Saint Office). Index, premier de 1554 Index librum prohibitorum. Leplus célèbre du Concile de Trente: Index tridentin, 1564. Il A cessé d'exister en 1966!!
Venise= grande place éditoriale. Or, à la fin du 16eme s., On observe que l'Italie est reléguée à un rang lointain. Egalement en Espagne. Même si l'Index bride, cela n'empêche l'édition et l'impression. Cpdt, Index: arme a double tranchant car les pays protestant récupère tous les titres et oeuvre interdite.Sorbonne met en place sa censure. En effet, il ne faut pas tout donné a la Papauté.

B)L'organisation de la censure en France: privilège et répression.
Répression et prévention.
Autorisation préalable est donné par un privilège, c'est la fac de théologie qui donne son autorisation. 1526: dissension entre la Sorbonne et François Ier car lui veut humanistes et Sorbonne qu'il juge troprépressive. Pvr royale= autre autorité du droit de censure: Parlement. Tous les ouvrages doivent avoir une autorisation. 1534: épisodes des placards. 1535, interdiction pur et simple de l'imprimerie. Inapplicable. 1537: Edite de Montpellier: dépôt légal, dépôt obligatoire de chaque nouveau titre publié a la librairie royale. 1542-1544, Sorbonne publie le premier des index et interdit Gargantua. Toutes lescatégories. 1551, édit de Chateaubriant, on réaffirme la censure, mais nvx: défense d'importer de nvx livre de l'étranger et le texte de l'autorisation à imprimer doit figurer dans l'ouvrage lui même, de mm que celui qui a commander le livre. 1563, édit de CharlesIX: Parlement de Paris est destitué de son droit de censure. Reste la Sorbonne et la Chancellerie.-->Généralisation du régime desprivilèges: en mm tps que cela, elle accorde un monopole d'édition temporaire (droit de commercialiser) qui va de 5 à 10ans. Le privilège= 2 choses, le privilège lui mm et un monopole « commercial ».
Privilège peut être donné à l'auteur mais très rare. 1566, Ordonnance de Moulin qui reprend les disposition de l'édit précédent. 1629, Code MICHAU: le Chancelier a seul le droit de censure. C'est lui quichoisit les censeurs (censeurs royaux), même si accommodement car ils viennent ts de la Sorbonne. Tous les livres doivent passer par les 4 censeures. 1634: librairie de Paris. Propagande.

C)Des privilèges nécessaires pour tous les livres:
A partir de 1630 et 50= changement. Les continuation de privilèges deviennent la norme. L'était pour ts, mais seul pour livre nvx. Avant, c'était pour 10ans.Mais là, on continue le privilège, pdt 20, 50ans. 1649, généralisation d'une pratique: les lettres patentes rendent possible l'octroie de privilège pour livre anciens. Les livres anciens doivent faire l'objet de privilège. 1653, Le Chancelier SEGUIER enlève définitivement à la Sorbonne le droit de censure. 1657, arrêt du Parlement de Paris oblige d'augmenter le livre d'un tiers(nombre de pages, doitêtre remanier) au moins pour la continuation de privilège. Un grand imprimeur parisien (comme CRAMOISIE) peut ne pas faire le poids devant un petit imprimeur car les deux partit on des argument. 1660-1665: avec COLBERt, système qui fonctionne assez bien. SEBASTIEN MARBRE CRAMOISIE profite bien su système, également de GUILLAUMME Le PETIT, lui obtient renouvellement de ses privilèges pour...
tracking img