Les courants marins

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (827 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire :
Glossaire
Bibliographie
Boite à outils
L'énergie des courants marins
Les courants marins
L'énergie marémotrice
Les marées
L'énergie des vagues
Les vagues

Phénomènedes courants marins.



L’énergie des courants marins dans le monde est considérable : environ 1,1x1012W. Ce chiffre peut être doublé si l’on tient compte des marées.






1)Positionnement des courants.



En général les sites où les courants marins sont les plus rapides sont les détroits. En effet la quantité d’eau déplacée reste toujours la même : ainsi lorsque l'espacemaritime se réduit, l'eau (toujours la même quantité) a moins de place pour circuler et donc il y a davantage de courant.



Plus les côtes se resserrent, plus il y a du courant (en rouge).a) Dans le monde :



Les plus grands courants océaniques mondiaux, Gulf Stream (atlantique) et Kuroshio (Pacifique nord) ont des cours moins stables que les fleuves terrestres.L’interprétation des mesures conduit à une estimation de débit considérable : 80 millions de mètres cubes/seconde pour les Gulf Stream, 55 millions de mètres cubes/seconde pour le Kuroshivo. Ces débits sontlargement supérieurs à l’ensemble de ceux de tous les fleuves et rivières terrestres réunis. Les vitesses y atteignent 2.5 m/s.

Les principaux courants marins exploitables se situent donc en Europede l'ouest et sur les côtes Japonaises.






Le Gulf Stream leKuroshio



b) En France :

La France a la deuxième capacité d’énergie d’Europe, soit 20% de l’énergie ou 3 GW. L’Europe, quant à elle, pourrait produire 12.5 GW, soit la puissance de 3 centralesnucléaires.
Les principaux courants marins Français se situent dans l'Océan Atlantique. Plus précisément au Raz Blanchard (jusqu’à 8.5 nœuds de courant), à la passe du Fromveur puis à Chaussée...
tracking img