Les hydroliennes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4527 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment le courant peut-il faire de l'électricité ?

Dans un futur peu éloigné, des pétroliers et des paquebots partageront la mer avec des champs d'hydroliennes, devenus des paradis pour les poissons.
( Illustration tirée du site http://www.floridahydro.com )

Un bémol cependant : Peut-être faudrait-il remplacer les bateaux mus par des combustibles fossiles par d'autres types de bateauxplus vertueux ?
Les courants marins représentent une énergie fabuleuse qui contrairement aux vents sont constants et prévisibles. C'est un avantage déterminant par rapport aux autres énergies renouvelables intermittentes.

Il existe deux grands types de courants : les courants marins situés plus ou moins au large des côtes et les courants de marée (ou de marnage) que l'on rencontre dansl'embouchure des fleuves et près des côtes.

Pour capter cette énergie, il faut placer des hélices ou des turbines dans l'axe de ces autoroutes de la mer, c'est ce qu'on appelle les hydroliennes (On rencontre aussi les appellations hydrohélienne et aussi éolienne sub-aquatique).

Cette source d'énergie commence seulement à être étudiée en Angleterre, en Italie, en Norvège et aux États-Unis. EnFrance, EDF a comme projet d'en installer dans le Cotentin et en Bretagne. Une entreprise bretonne développe un projet d'hydrolienne pour capter les courants de marée. Il ne faut pas oublier l'usine marée motrice de la Rance qui depuis 1960 permet aussi de capter l'énergie des courants de marée à partir d'un barrage. Une page est entièrement consacrée à l'énergie marée motrice ainsi qu'à l'énergie dela houle.

Voici ci-contre, une vue d'artiste qui pourrait bien représenter le monde sous-marin en Floride dans quelques décennies.

Les sites favorables sont des sites côtiers permettant l'encrage des hélices. On dispose de deux possibilités pour fixer les hydroliennes. Soit on monte les hélices sur des supports verticaux posé sur le fond (ce qui ressemble aux éoliennes), soit on attache pardes câbles un ensemble générateur / turbine qui flotte à mi-profondeur pour capter au mieux l'énergie du courant et ne pas gêner la navigation de surface.

Le principal problème est causé par la corrosion de l'eau de mer. Nous disposons cependant de revêtements anti rouille très performants et ce vieux rêve technologique pourrait bien devenir la réalité dans peu de temps.





Unehydrolienne située dans l'embouchure d'un fleuve ou près des côtes pour le capter les courants de marée.


Hydrolienne côtière fixée sur le fond par une structure métallique rigide


Une turbine hydrolienne flottant à mi-profondeur et éloignée des côtes pour exploiter efficacement les courants marins

Regardons maintenant où nous pourrions rencontrer des sites favorables à l'implantationd'hydroliennes. Tous les courants de surface peuvent être exploités, voici donc la carte mondiale de ces courants.

Objections à l'implantation des hydroliennes

Les hydroliennes rencontrent comme les éoliennes offshore une forte opposition des pêcheurs qui craignent de casser leurs filets dans ces installations métalliques. En réalité seuls les gros chalutiers se verraient interdire l'approchedes hydroliennes, les petits bateaux de pêche disposant de ligne et de casier pourront accéder à ces zones devenues de véritables sanctuaires à poisson.

Il faudra aussi tenir compte des militaires qui pourraient causer de gros dommages avec les sous-marins et des routes maritimes habituellement empruntée par la marine marchande.

Un projet d'hydroliennes au large du Cotentin et de la Bretagne,EDF s'intéresse aux courants marins.

Des prototypes d'hydroliennes seront immergés dans le Cotentin et en Bretagne. L'objectif ? Produire de l'électricité à partir des courants marins. Pour EDF, la première étape du projet consiste à mesurer le potentiel énergétique de ces courants.
D'ici à quelques années, des champs d'hydroliennes pourraient fleurir à proximité des côtes de Bretagne et du...
tracking img