Les deux grandes fonctions de la macroéconomie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8788 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : Les deux grandes fonctions de la macroéconomie.

Les fonctions de consommation et les fonctions d'épargne.

A. La fonction de consommation de la théorie générale de Keynes.

Pour proposer une analyse de cette fonction qui joue un rôle essentiel, Keynes s'est inspiré de la démarche de Gurnot (1838) qui consiste à sélectionner dans les différents déterminants de la demandecelui qui peut être associé à une évolution constante de cette demande. Cet élément est le prix, l'évolution du prix du bien déterminant une évolution continue également de la demande. Mais les niveaux de richesses influent naturellement sur cette demande. Keynes propose une démarche du même type. Il est bien entendu que la consommation des ménages dans une économie est influencée par plusieursfacteurs. Il y a les habitudes, les tendances psychologiques, la répartition des revenus. Mais on peut considérer que le déterminant en continue des variations de la demande globale est le montant du revenu globale dont la variation va déterminer des changements dans le niveau de la consommation.

Ce lien entre les variations du revenu et de la consommation doit être spécifié. Lorsque le revenucroît, la consommation croît également, mais d'une quantité inférieure à l'accroissement du revenu. L'écart entre la consommation et le revenu est l'épargne. Il y a toujours une certaine quantité d'épargne sur le revenu, ce qui fait que l'accroissement de revenu des ménages n'est pas entièrement redépensé sous forme de consommation.

Par ailleurs, on constate qu'à court terme il y a une certaineinertie de la consommation, c'est à dire que les ménages prennent du retard dans leur consommation lorsque le revenu croît parce qu'ils leur faut un certain temps pour s'habituer à l'augmentation du revenu. Inversement lorsque le revenu décroît pour l'ensemble ou certains ménages, la consommation ne baisse pas tout de suite, il y a un temps d'ajustement là aussi. Ce sont les effets de court terme quijouent un rôle important dans la conjoncture économique.
Si on se place à moyen ou long terme, si les habitudes de consommation s'établissent, on constate néanmoins qu'une proportion de plus en plus importante du revenu est épargnée au fur et à mesure de la croissance du revenu.

Keynes souligne parmi les facteurs de la consommation le jeu des valorisation ou dévalorisation d'actifslorsqu'une catégorie de ménage connaît une augmentation de ses actifs (immeubles par exemple). Cette augmentation de richesses conduira ce groupe à majorer sa consommation par le revenu. Si ces actifs sont dépréciés, les ménages voudront relever leur taux d'épargne pour rétablir leur niveau de richesse, ce qui conduira une baisse de la consommation.

0< dC/dY < 1
Y1 < Y2 équivaut àC1/Y1 < C2/Y2
effet de court terme : dC/dY < C/Y
Si Y2 est très inférieur à Y1 (forte baisse de revenu) on peut constater : C2/Y2 >1
Il est difficile de donner une représentation graphique à cette formulation de Keynes.

On a là une gamme de propositions qui résultent d'une analyse et d'une intuition de Keynes (on avait pas de statistiques sur la consommation à cette époque). Lesaméricains ont pu mettre au point des statistiques à long terme sur le revenu et sur la consommation. On a cherché dans les statistiques laquelle de ces formulation était la bonne. A court terme, c'est la seconde formulation qui semble satisfaisante. Mais d'autres études menées de manière rétrospective ont conduit Kuznets (voir Macroéconomie p 573) à montrer que sur une très longue période lapropension à consommer est stable. (cf : stagnation séculaire).
Ces statistiques d'après guerre ont conduit à stimuler la recherche sur la bonne fonction de consommation, révélant la différence entre les comportements à court terme et à long terme des consommateurs. Le comportement des consommateur est unique dans l'esprit des économistes, et aboutit à des changements apparents dans les modes de...
tracking img