Les dominions et les colonies d'exploitation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1223 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les dominions (les colonies de peuplement) et les colonies d’exploitation :
Tout d’abord, ce qu’il faut savoir c’est qu’étant donné l’étendue de l’empire sur tous les continents, le nombre extrêmement élevés de colonies, il ne peut pas y avoir une politique impériale unique. On va devoir trouver des solutions politiques pour gérer les diverses formes de colonies. Il y aura des protectorats, descolonies, des dominions, des mandats.
1ère phase :L’entreprise coloniale de l’Angleterre a commencé dès le 7ème siècle avec la colonisation des Iles britanniques (Pays de Galles, Ecosse, Irlande. C’est la première phase de l’impérialisme britannique. A chaque nouvelle conquête de l’Angleterre, le sentiment d’appartenance à l’empire se renforce.
2ème phase: les colonies de peuplement : Ce traitde la colonisation britannique est lié tout d’abord à l’explosion démographique qui a lieu en Angleterre. On veut se débarrasser des problèmes sociaux qu’il y a en Angleterre, on décide alors d’envoyer une partie de la population dans les territoires conquis. La métropole cherche à donner une autonomie progressive aux colonies de peuplement et les doter de self-governement ou gouvernementresponsable. Le statut de dominion est réservé aux colonies où la population blanche est majoritaire. Les colons sont sensés avoir amené avec eux la mentalité, les valeurs britanniques et c’est pour cela qu’on veut leur laisser de l’autonomie. Ces noyaux de population sont appelés nations blanche, même si en Afrique du sud et en Australie, les blancs co-existent avec les populations indigènes etautochtones qui n’ont aucun droit. Les colonies de peuplement vont demander le contrôle de la politique commerciale et vont l’obtenir. Une grande différence entre les colonies de peuplement va justement être que leurs marchés ne pourront pas être inondés par les produits anglais, contrairement aux marchés des colonies d’exploitation
Le mot dominion est apparu en 1867, lors de l’unification du Canada.L’Angleterre lui a accordé ce nouveau statut afin de ne pas reproduire l’erreur qu’elle avait faite avec ses treize colonies d’Amérique et également pour contrer leur montée en puissance.
Puis on va étendre ce statut à l’Australie en 1901, à la Nouvelle-Zélande en 1907 et à l’Union africaine, ancienne Afrique du sud en 1910. Ce n’est quand 1926 que l’on aura une définition du mot dominion.

Lesnationalismes dans les dominions : En 1900 environ, l’Australie, la Nouvelle-Zélande le Canada et la minorité britannique en Afrique du sud construisent leur identité nationale en s’opposant au gouvernement britannique et en affirmant leur égalité avec le peuple britannique. Ils vont copier les institutions britanniques et les adapter à leur milieu. Ils ressentent le besoin de se doter de leurspropres institutions afin de devenir des sociétés véritables. Dans les dominions, il y avait un nationalisme britannique chez les populations parlant anglais, la langue constitue un lien fort entre les dominions et la Métropole. Ce nationalisme était une preuve de la loyauté à la Métropole. Les dominions devaient devenir des nations, statut le plus élevé du développement culturel et politique. L’empiresous cet angle est une sorte de coopération entre ceux qui ont la britishness. La défense extérieure et la paix ou l’harmonie intérieure nourrissaient le sentiment britannique. Dans tous les dominions, on retrouve ces 2 facteurs, mais ils se déclinent sous différentes formes. Dans le Pacifique par exemple, c’était la peur des chinois, au Canada c’était la menace des canadiens français. En Afriquedu sud, le nationalisme s’est exprimé différemment, car la nation blanche n’était pas formée principalement de britannique mais d’Afrikaners (les paysans hollandais). Mais l’Afrique du sud était britannique donc les immigrants britanniques pouvaient évoluer sans perdre leur nationalité. De plus, étant un territoire britannique, certains diront, que la mission des anglais était de se mettre du...
tracking img