Les fonctions du roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2988 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1

Une sagesse est-elle possible face à la mort ?
Eric Delassus Dans la Lettre à Ménécée, le sage Épicure nous dit qu'il est urgent de philosopher : « Quand on est jeune il ne faut pas remettre à philosopher, et quand on est vieux il ne faut pas se lasser de philosopher. Car jamais il n'est trop tôt ou trop tard pour travailler à la santé de l'âme. »1 Cette urgence a pour cause essentielle lefait que nous soyons mortels et que la peur de la mort est la cause de tous nos maux, cette crainte est en effet à l'origine de toutes les illusions qui nous font devenir le plus souvent les artisans de notre propre malheur. Car en effet la mort peut nous surprendre à tout moment, il ne peut donc être question d'attendre pour rechercher la sagesse qui est chez Épicure synonyme de bonheur, or commeil n'y a pas d'âge pour être heureux, il n'y a pas d'âge pour philosopher et se libérer de toutes les illusions nourries par la crainte de la mort. Si bon nombre d'entre nous se rendent malheureux en courant après un bonheur illusoire, c'est qu'ils sont en quête d'une immortalité qu'ils n'atteindront jamais et qui ne peut donc être source de bonheur. Richesses, honneurs, accumulation de plaisirsnon nécessaires et non-naturels ne sont que des leurres par lesquels nous croyons vaincre l'angoisse de la mort qui revient toujours tant que nous n'avons pas fait le choix de philosopher pour atteindre la sagesse véritable. Pour se guérir de ce mal il nous faut considérer que la mort n'est rien pour nous, la mort étant conformément au matérialisme d'Épicure désagrégation du corps et de l'âme (quielle-même est matérielle et composée d'atomes), avec elle disparaît toute sensibilité et donc toute souffrance, de quoi pourrai-je donc avoir peur si la mort est la fin de toute sensation ? Ainsi celui de tous les maux qui nous donne le plus d'horreur, la mort, n'est rien pour nous puisque, tant que nous existons nous-mêmes, la mort n'est pas, et que, quand la mort existe nous ne sommes plus.Donc la mort n'existe ni pour les vivants, ni pour les morts, puisqu'elle n'a rien à faire avec les premiers, et que les seconds ne sont plus.2 Aussi à la question de savoir si une sagesse est possible face à la mort, il est permis de répondre oui en prenant pour exemple l'épicurisme, si en effet on considère que le possible se définit comme ce dont l'existence n'entraîne aucune contradiction, onpeut penser que la perspective de la mort n'entre pas en contradiction avec la recherche d'une certaine forme de sagesse à laquelle certains philosophes sont parvenus dans l'histoire de la pensée humaine. Ainsi Platon dans le Phédon (Dialogue se déroulant quelques heures avant l'exécution de Socrate et nous présentant ce dernier prêt à affronter la mort avec la plus grande sérénité) nous dit que lephilosophe recherche la mort et l'état qui la suit, non pas qu'il déprécie la vie et qu'il aspire à mourir par pessimisme, mais parce qu'il pense, à la différence d'Épicure, que l'âme est distincte du corps qui est pour elle une entrave, et que la mort consistant dans la séparation de l'âme d'avec le corps cette dernière retrouve ainsi sa destination naturelle, c'est-à-dire le monde intelligible.Ce qui n'a rien à voir bien évidemment avec un quelconque éloge du suicide, car pour être en mesure d'affronter ainsi la mort il faut s'y être préparé toute sa vie grâce à la philosophie. Mais nous rétorquera-t-on, ces deux formes de sagesse reposent sur des principes métaphysiques invérifiables, indémontrables. N'ai-je pas autant de raisons de croire en l'immatérialité de l'âme, voire même en sonimmortalité, que de penser le contraire, ce qu'est la mort je l'ignore, n'est-ce pas cela qui m'empêche d'accéder à une véritable sagesse ? En effet, s'il peut y avoir contradiction entre la sagesse et l'idée de la mort, cela vient de ce que précisément j'ignore totalement la nature et la raison même de cette mort qui peut à tout moment me faucher et anéantir tous les efforts d'une vie. La mort...
tracking img