Les mains slaes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (507 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Mains sales

L'action se situe en Illyrie, pays imaginaire d'Europe centrale. En dépit de ses origines bourgeoises, Hugo intègre un parti communiste qui tente de lutter contre le nazisme, etpour gagner la reconnaissance et la confiance de ses pairs, doit accepter une mission délicate : l'assassinat d'Hoederer, un dirigeant du parti accusé de collusion avec la bourgeoisie. Il devient sonsecrétaire, et découvre peu à peu un homme amical qui le prend sous son aile. Hoederer justifie son action : le résultat compte plus que les moyens pour y parvenir. Hugo le tue néanmoins, mais parcequ'il le découvre enlacé avec sa femme. Après deux ans en prison, Hugo se déclare « non récupérable » face à ses camarades, qui ont depuis fait d'Hoederer un héros et adopté sa ligne de conduite.

Lethème essentiel dans la pièce est la trahison car hoederer transgresse les règles du parti et c’est donc pour ça que Hugo a pour mission de l’assassiner. Tout au long de la pièce Hugo hésite a faire cegeste abominable. Mais un soir il surprend sa femme dans les bras d’Hoederer et donc le tue.
A la première scène du spectacle on voit Hugo revenir chez Olga ou elle lui dit que les gens du partiveulent l’assassiner et donc il est tué a la fin du spectacle.
Le deuxième thème est la violence mortelle car a deux reprise il y a eu des coups par balles et qui a fait deux mort au final. Puisl’explosion dans le bureau d’hoederer ou l’on voit les personnages saigner.

La mise en scène a misé sur le réalisme. Les bruits des coups de feu ont été très réalistes. Cela me faisait sursauter à chaquefois. Cela montre bien que la mise en scène est bien faite car elle nous fait réagir. Le sang sur le visage d’un personnage était très surprenant.
Enfin le bruit des voitures à l’extérieur était trèsbien réalisé avec les jeu de lumière
Au début de la pièce il y a eu des images de guerre et un texte de Sartre sur l’engagement, lu par lui même.
La scène que j’ai le plus aimé c’est celle avec...
tracking img