Les maladies nutritionnelles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1557 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement

Sommaire

Les maladies nutritionnelles et certains cancers

a. Les maladies nutritionnelles

Le surpoids et l'obésité
L'anorexie
Le diabète


Les maladies nutritionnelles et certains cancers

Introduction :

La sédentarisation,l’augmentation régulière de la consommation de graisses, de sucres et de sel peuvent favoriser l’obésité et l’apparition de maladies nutritionnelles comme les maladies cardio-vasculaires, ou quelques cancers. En effet, selon le Fond Mondial de Recherche contre le Cancer, 30 à 40 % des cancers seraient dû à l'alimentation.
Quelles sont les causes et les conséquences de ces maladies ? Commentpeut-on les diagnostiquer, puis les traiter ?
a. Les maladies nutritionnelles
Les maladies nutritionnelles sont la conséquence d'une consommation insuffisante, ou au contraire excessive de certains aliments. On parle alors de maladies par carence ou par excès. Les maladies nutritionnelles les plus connues sont l'obésité, l'anorexie et le diabète.
1. Le surpoids et l'obésité
Le surpoids etl’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. C'est le cinquième facteur de décès au niveau mondial. Au moins 2,8 millions d’adultes en meurent chaque année. D’après les estimations mondiales de l’OMS en 2008, 1,5 milliard de personnes dépassant les 20 ans étaient un surpoids et parmi elles, plus de 200 millions d’hommes et près de 300millions de femmes. Globalement, plus d’un adulte sur dix dans le monde était obèse.
L’obésité et le surpoids sont dû à un déséquilibre énergétique entre les calories consommées et dépensées. En effet, si quelqu'un absorbe plus de calories que nécessaire et qu'il ne fait pas d'activité physique, il risque de prendre du poids et donc de grossir.
L'obésité et le surpoids sont des facteursimportants de risque de maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'arthrose et les cancers de l'endomètre, du sein et du côlon. L’obésité entraîne, chez l’enfant, des difficultés respiratoires, un risque accru de fracture, une hypertension artérielle, l’apparition des premiers marqueurs de maladie cardiovasculaire, une résistance à l’insuline et des problèmes psychologiques.Le surpoids et l’obésité peuvent être évités. En effet, en mangeant des aliments sains tels les fruits et légumes, les légumineuses ou les céréales complètes et en pratiquant une activité physique régulière, les risques de surpoids et d'obésité sont largement diminués. Le fait de vivre dans un environnement convenable aide également à la lutte contre la maladie. L’industrie agro-alimentaire peutégalement lutter contre le surpoids en réduisant la teneur en graisse, en sucre et en sel des aliments préparés et en proposant à tous les consommateurs des produits sains et nutritifs à un prix abordable.

2. L'anorexie
L'anorexie est un trouble psychologique qui se traduit notamment par une perte de poids importante, mais cette dernière est liée à unerestriction alimentaire déterminée volontairement. Les causes de ces privations auto-infligées restent inconscientes pour les personnes qui en souffrent. Il existe 2 types d'anorexie : l'anorexie mentale, où le patient lutte contre la faim volontairement et l'anorexie, où il a perdu l'appétit.
Les malades tombent dans l'anorexie car ils refusent de grossir, ils ont systématiquement peur de prendre dupoids ou de devenir gros, alors que leur poids est inférieur à la normale.
Les cas d’anorexie mentale sont en augmentation dans le monde occidental. Ils se retrouvent majoritairement dans les populations blanches et se font rare chez les noirs américains et africains. Ces populations seraient moins touchées par l’anorexie car elles possèdent un esprit plus communautaire et un mode de vie...
tracking img