Les troubles alimentaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3028 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les troubles alimentaires.

Introduction :

Parmi les troubles alimentaires, nous allons vous présenter l’anorexie et la boulimie.

Selon le dictionnaire, l’anorexie ne serait qu’un refus de s’alimenter et la boulimie ne serait qu’un besoin maladif d’absorber de grandes quantités de nourriture.

Mais, il s’avère que ces problèmes sont bien plus complexes que cela.

Dans le premier cas,la victime de l’anorexie, cette maladie mentale, prive son corps de l’énergie nécessaire à son bon fonctionnement.

Dans le second cas, la victime de boulimie consomme une très grande quantité de nourriture en peu de temps, et après, par sentiment de culpabilité, la victime revomit tout, ce qui n’est pas toujours le cas.

Quel est le problème ?

1. L’anorexie :

- Ce que l’on peut voir :L’anorexique est une experte en l’alimentation. Pour elle, ce qu’elle mange empoisonne son corps. Plus son ventre est vide, mieux elle se sent. C’est un vrai calvaire de manger pour elle. Elle use de tous les stratagèmes pour éviter un repas et les calories. Voici un petit exemple :
« Sarah est imbattable à ce jeu. Toujours en retard pour partir à l’école, elle n’a pas de temps pour prendre lepetit déjeuner. Elle dit à ses parents qu’elle va manger chez des amis, mais elle arrive chez eux après le repas en leur disant qu’elle vient de manger. Elle se vante de faire des économies d’argent en rentrant à pied à la maison, en réalité c’est pour perdre des calories. Elle évite définitivement les ascenseurs et refuse de dîner avec ses copains favoris pour les rejoindre plus tard à une fête oùelle danse toute la nuit sans même goûter à un seul petit-four. »
Brûler les calories est, pour une anorexique, une obsession. L’anorexie est comme une drogue. Des études montrent que le jeûne entraîne des modifications psychologiques, en particulier une augmentation des sécrétions d’endorphines. Les endorphines sont des substances qui provoquent un sentiment de bien-être et d’euphorie, toutcomme la drogue.
Au début, l’anorexique semble parfaite, tout le monde l’aime, elle fait tout bien. Mais les apparences sont trompeuses… Petit à petit, ses pensées concernant la nourriture deviennent obsessionnelles et elle se dispute avec tout le monde. Elle devient maniaque, perfectionniste, sa réussite scolaire n’est jamais satisfaisante ; un 18/20 ne lui suffit pas. Elle ne s’intéresse plus auxgarçons, elle trouve ses amis ridicules.

- Ce qu’il se passe dans sa tête :
L’anorexique n’a plus conscience de son physique, elle ne comprend pas pourquoi les gens l’embêtent avec son corps. Elle s’acharne à ignorer ce qui semble évident. Tant que ses côtes ne touchent pas son dos, elle se sentira trop grosse.
Dans certains cas, l’anorexique s’entoure d’une véritable collection d’aliments. Lefrigo est plein, sa chambre est un vrai magasin mais elle ne goûte à rien. Elle ne sait même pas pourquoi elle fait « régime ». Tout ce qui compte, c’est maigrir, maigrir et encore… maigrir ! Mais plus elle maigri, plus elle se sent grosse !!
Comme vous vous en doutez sûrement, l’anorexie mène parfois à la mort. L’anorexique ne meurt pas de faim mais plutôt parce qu’elle ne se nourrit plus. Eneffet, le corps n’a plus assez de ressources pour continuer les actions quotidiennes. Le corps s’affaiblit et les maladies sont de plus en plus fréquentes. Elle peut donc très bien mourir suite à des maladies que son corps n’a plus la force de combattre.

- Passage de l’anorexie à la boulimie (crises de boulimie) :
Beaucoup de personnes boulimiques ont été, dans le passé, anorexiques. Aprèsavoir passé de longs moments à s’abstenir de nourriture, l’anorexique ressent un énorme manque et se jette sur des tas d’aliments, qu’elle mange très rapidement. Il arrive qu’une boulimique consomme jusqu’ à 4 fois la ration d’une personne normale, parfois même 10000 calories d’un coup, en sachant que les besoins quotidiens moyens d’une personne normale s’élèvent à 2000 ou 3000 calories, c’est...
tracking img