Les ouvriers en mai 1968

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2386 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les ouvriers en
Mai – Juin 1968

Les ouvriers en Mai Juin 1968

Introduction

Le mouvement ouvrier qui se déroula en mai-juin 68 en France est reconnu comme le plus grand mouvement de grève du 20° siècle. Cependant, on a toujours voulu présenter Mai 68 comme une « révolte étudiante ».
Alors qu'il y a 40 ans, on assistait à un grand mouvement de lutte dans lequel se sont engagés 7millions d'ouvriers pendant 2 mois. Nous avons choisi de faire un dossier sur les ouvriers en 1968, car la crise de Mai-Juin 68 n'est pas seulement une révolte étudiante, mais surtout une crise sociale, et, dans cette crise les ouvriers ont joué un rôle très important. En effet se sont eux qui ont permis un blocage économique du pays. Grâce à cette révolte ouvière, les conditions de travail ont évolué.Cependant nous avons surtout choisi les ouvriers en 68 car dans l'esprit des gens Mai-Juin 68 est associé aux manifestations et grèves étudiantes comme l'explique Bernard Pudal et Jean-Noel Retière dans le chapiter 13 de Mai juin 68 « La classe ouvrière de 1968, en tant qu'acteur collectif, se retrouve comme dépossédée de ce passé. Les grévistes qui conservent des souvenirs de ces mois de mai-juin1968 parviennent difficilement à les inscrire dans une « mémoire collective ». De fait, ni leurs organisations, ni les médias, ni les essayistes, ou romanciers, cinéastes ne se sont emparé de leur histoire, ou si peu » c'est à dire que personne ne pense à ces ouvriers qui se sont battus!
Nous avons trouvé intéressant de ne pas braquer les projecteurs sur la scène étudiante mais sur les ouvriersdes usines françaises afin d'en savoir plus.

C'est pourquoi nous allons vous expliquer de la situation ouvrière donc dans un premier temps la situation des ouvriers avant Mai Juin 68 et les éléments déclencheurs, puis, dans un deuxième temps la mise en place du mouvement, ainsi que le mouvement, et pour finir, la fin du mouvement et ses acquis.

I. La situation des ouvriers avant Mai Juin 68et les élèments déclencheurs de la crise.

A/ Avant Mai Juin 68.

La crise de Mai Juin 68 arrive à la fin des trentes glorieuse. On est alors dans une société de consommation, seulement la situation économique française se détériore. En effet le nombre de chômeurs augmente, au début de l'année 1968 ils sont environ 500 000 chômeurs. Ce sont les jeunes les premiers touchés, c'est pour cela quele gouvernement a crée l'ANPE un an plus tôt soit en 1967. Beaucoup de grèves ont eu lieu entre 1966 et 1967 partout en France, car deux millions de travailleurs ne sont payés qu'au SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) c'est pourquoi ils se sentent exclus de la prosperité économique du moment, c'est à dire la société de consommation.

Les salaires réels commencent à diminuer et lestravailleurs s'inquiètent pour leurs conditions de travail. En effet la croissance et le progrès ne profite pas à tous. La modernisation et la croissance ont permis une augmentation spéctaculaire du pouvoir d'achat et du niveau de vie mais pas pour les ouvriers spécialisés qui se retrouve victime de l'exode rural et de l'urbanisation. Les ouvriers se retrouvent alors en usine, déracinés etentassés en HLM.

Leurs conditions de travail se déteriorent, par exemple, dans l'industrie de l'automobile ou travaillent une bonne partie des adeptes du Taylorisme, c'est à dire une organisation rationnelle du travail qui est divisé en tâches élémentaires, simples et répétitives. Les ouvriers effectuent donc les même gestes et sont chronométrés afin d'avoir une plus grande rentabilité. Ils subissentla domination des contremaîtres qui répartissent les hommes sur la chaîne de montage et à chaque place un salaire différent, les contremaîtres règnent sur les cadences. « L'accent est mis sur le caractère dégradant du travail par ses conditions, sa répétitivité et l'intensité de ses cadences, l'absence d'avenir. La critique s'élargit: situation des immigrés, horaires épuisants, cités dortoirs »...
tracking img