Les puissances des formes poetique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (996 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La puissance des formes poétiques
Poésie et musique
L’une des différences fondamentales entre la prose et la poésie est liée à la musique. On dit souvent que le poète « chante » et cela estd’autant plus vrai que celui qui incarne la poésie dans l’Antiquité grecque se nomme Pan et s’accompagne d’une lyre (d’où le registre lyrique). Dans L’Odyssée d’Ulysse, Orphée qui l’accompagne charmera lessirènes avec chant et lyre, et sauvera l’équipage. Plus tard au Moyen Age, le poète s’accompagnait avec un luth.
La musique transforme le langage en charme, elle lui confère des énergies singulières.Depuis longtemps, la poésie cherche à intérioriser la musique et maintient un certain nombre des caractéristiques musicales :
- ses structures formelles établissent un rapport à la mémoire, à traversun système de liaison fondé sur la répétition (rimes, refrains,…) ;
- le principe de « variation », dans la musique, permet au texte de repasser à plusieurs reprises en combinant les éléments deplusieurs manières : de ce fait on redécouvre les significations des mots ;
- un effet d’attente ou d’appel est produit que l’on nomme agréments.
Les structures musicales influent donc sur la poésie parl’intermédiaire de la prosodie. Le texte a un rythme, un tempo, une mélodie et devient un « élan » avant d’être une pensée, une signification arrêtée.

Poésie et invention
Les formestraditionnelles ne sont-elles pas un carcan pour la création poétique ?
Voir les réflexions de Gide et Valéry : tous deux défendent la nécessité des règles et des formes traditionnelles mais proposent chacun desanalyses.
Gide s’interroge sur le problème de la sincérité de l’expression face aux formes héritées qui sont susceptibles de la brider.
« La sincérité, telle que je l’entends, reste difficile etrevêche ; elle exige une recherche constante et sans complaisance ; une connaissance et une maîtrise de soi, que je suis loin d’avoir atteintes. Oh ! Si je me laissais aller, je vous l’avoue, ce sont...
tracking img