les troubles phosphocalciques chez les malades avec maladie rénale chronique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4074 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document


DEDICACE


A Jéhovah le Dieu Tout Puissant ;
A mon père Simon Samuel  NDAYE KATEBA;
A ma mère NZEBA MILOLO Catherine ;
A ma très chère épouse NKUBA MBOTE Jémimah.
Je dédie ce modeste travail.


REMERCIEMENTS
Au terme de notre cursus, nous tenons à remercier sincèrement ceux qui ont contribué à la réalisation de ce travail.
Nos remerciements s’adressent tout particulièrement auDocteur Augustin LONGO LUZAYADIO, qui malgré ses multiples occupations et responsabilités s’est impliqué activement à l’aboutissement du présent travail.
Nous remercions également tout le corps académique de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa pour nous avoir permis de bénéficier de la bonne formation au sein de notre Alma Mater.
Nous ne saurions oublier de remercier sincèrementpapa Muskabo MUSUMBU NDAMAMBA et papa Paul KABUBA ABOUBAKAR pour leur encouragement et sages conseils.
Nous remercions nos sœurs et belles sœurs : Martine YOWA et Bertine MALU Ketsia, Keren et Jokebed MBOTE et notre frère cadet Joseph MUKUMBI pour leur soutient sans famille.
Nous remercions également nos cousins et cousines : Esther NKAYA, Chanta MUSKABO, Orvée MUSKABO, Ange MUSKABO, Komi MUSKABO,Eli MUSKABO, Emany MUSKABO, Meshack MUSKABO Isaac MUAMBA, Pélagie KABANGU, Josline MUAMBA pour tout leur soutien.
Nous serons redevables aux familles : KABANGU, MUAMBA, LOKANGAKA, KABA, MOMBA, HILASHI, GARTNER, MBUYI, DTUTU pour leur soutien moral à notre égard.
A tous nos amis avec qui nous avons partagé les vicissitudes de la vie estudiantine, nous leur demandons de persévérer dans le travailcar la réussite n’est possible qu’avec l’effort et l’abnégation. .
Que toutes les personnes qui de prêt ou de loin ont contribué à notre formation trouvent ici l’expression profonde de nos civilités.
LISTE DES ABREVIATIONS
1,25(OH)2VitD
:
1,25 dihydroxy-vit D ou Calcitriol
AMPc
:
Adénosine monophosphate cyclique
ATP
:
Adénosine triphosphate
BAAH
:
Branche ascendante de l’anse deHenlé
Ca
:
Calcium
Ca++
:
Calcémie
CaSR
:
Récepteur sensible au calcium
CUK
:
Cliniques Universitaires de Kinshasa
CV
:
Cardiovasculaire
DFG
:
Degré de filtration glomérulaire
DS
:
Diabète sucré
EC
:
Extra-cellulaire
Fig.
:
Figure
GE
:
Groupe entier
HTA
:
Hypertension artérielle
IC
:
Intracellulaire
Idéos
:
Vitamine D + Carbonate de calcium
IR
:Insuffisance rénale
IRC
:
Insuffisance rénale chronique
IRCT
:
Insuffisance rénale chronique terminale
K/DOQI
:
Kidney Disease Outcomes Quality Initiative
MDRD
:
Modification in Diet Renal Disease
MRC
:
Maladie rénale chronique
Na
:
Sodium
P
:
Phosphore
PAD
:
Pression artérielle diastolique
PAS
:
Pression artérielle systolique
Pc
:
Phosphocalcique
pH
:
Potentield’hydrogène
PO43-
:
Phosphate
PP
:
Pression pulsée
PTH
:
Parathormone
RDC
:
République Démocratique du Congo
SN
:
Syndrome néphrotique
SPSS
:
Statistical Package for Social Science
TCD
:
Tube contourné distal
TCP
:
Tube contourné proximal
VIH
:
Virus de l’immunodéficience humaine
VitD
:
Vitamine D
LISTE DE FIGURE
Fig.1.
Représentation schématique de la régulationde la calcémie et de la phosphatémie par les hormones calciotropes.
Fig.2.
Principaux déterminants de la régulation de la PTH et principales actions de la PTH.
Fig.3.
Démarche simple d’exploration d’une hypocalcémie.
Fig.4.
Distribution de la population d’étude selon les districts de provenance.
Fig.5.
Distribution de la population d’étude selon les anomalies de la calcémie.LISTE DES TABLEAUX ET ANNEXE
Tableau 1.
Stades de la MRC selon K/DOQI, 2002.
Tableau 2.
Facteurs de risque de la MRC.
Tableau 3.
Principales caractéristiques générales, cliniques et stades de la MRC de la population étudiée.
Tableau 4.
Distribution de la population d’étude selon les tranches d’âge
Tableau 5.
Distribution de la population d’étude selon les facteurs étiologiques de...