Les widgets en intelligence economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6602 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les widgets en IE : identifier les nouveaux widgets pour l'utiliser en Intelligence Economique

Professeur : M. Luc Quoniam 1 Etudiante : Mlle. Fatima Haddad Master : M2IET Année : 2009/2010

1

Table de matière :
1. Le widget : Sa place et son rôle dans les nouveaux usages Web 2.0
a. Les nouveaux supports sociaux et les usages b. Challenge pour la communication des marques c. Le widget: un outil 2.0
- Définition - Au cœur de l'évolution des usages et de la consommation de l'information sur Internet

2. Le widget au service de l’IE : a. Qu’est ce que l’IE
b. L’IE au service de l’entreprise c. Les objectifs des widgets en IE :
- Elargir la visibilité de sa marque : - S'adapter aux nouveaux modes de consommation de l'information - Travailler l'image / Rester maître de samarque sur les medias sociaux : lobbying

d. Evolutions des modèles de distribution des widgets e. Les conditions du succès

3. Maîtriser les choix techniques, les écosystèmes des widgets :
a. Comment choisir les environnements d'exécution des widgets ?
- Les Web widget et Rich Internet Application: iGoogle, Netvibes, UWA - Les Desktop widget ou Rich Desktop Application (Microsoft Vista, Appledashboard, Facebook API, Yahoo widgets, Microsoft SilverLight, Adobe AIR

4. Nouveaux widgets aux services de l’IE :
a- Exemple de widgets déjà utilisé en IE : b- Nouveaux widgets en IE :

Conclusion Bibliographie

1. Le widget : Sa place et son rôle dans les nouveaux usages Web 2.0
a. Les nouveaux supports sociaux et les usages :
Au cours des années on ne cesse pas d’être épater par latransformation rapide du monde où on vie, de plus en plus on voit le développement stupéfiant des technologies ainsi du web, du web classique au web 2.0 nommé web collaboratif, social « supports sociaux », l’utilisation des réseaux sociaux facilite la publication et facilite le développement de services web qui conduisent davantage plus de communication. Dans ce paysage riche, les réseaux sociauxsont désormais devenus le centre d’application première des outils de communication et des nouveaux usages qu'ils engendrent. Ce phénomène qui s’appel réseaux sociaux, il est de plus en plus présent dans un concept privé, personnel ainsi que professionnel. Les entreprises utilisent ces réseaux sociaux sur un plan professionnel (marketing viral, e-réputation, buzz,..etc) toute en utilisant lesnouveaux usages du web 2.0 qui sont comme suit : Bureau collaboratif virtuel et outils de « groupware », blogs, wikis, réseaux sociaux « twitter, facebook, delicious, flicker… », P2P et pour les chercheurs « Netvibes, google wave.. » : au profit du partage de la connaissance généralisée en interne mais aussi en terme de référencement externe (de votre site internet, de la représentation de votre devotre marque d’entreprise et d’expertise) Comment s’organiser dans ces nouvelles pratiques collaboratives pour échanger et partager les connaissances en ligne ? Comment évaluer l’efficacité de ces nouvelles approches ainsi d’augmenter la performance des collaborateurs et la productivité ?

-

-

Elargissement des usagers de l’Internet mobile (i-Phone, Blackberry) et leurs applications. La miseen place de solutions de workflow « flux d’information ».

Ce phénomène a comme conséquence de faire tomber les barrières qui séparent les différents réseaux sociaux et de stimuler leur compatibilité. Comme il faudra aux entreprises adapter – techniquement parlant - leurs publicités pour toucher le bon public. b. Challenge pour la communication des marques :
Le challenge pour les entreprisesest pour maitriser leur communication et leur présence sur Internet pour mieux contrôler leur image. Internet est un grand terrain de jeu où une entreprise/marque peut tenter d’arbitrer les échanges. La difficulté est qu’il n’y a aucune règle sur le web et que l’internaute y est l’acteur principal, on ne peut pas l’imposer de lire ou d’acheter quoi que se soit sur le web. L’entreprise doit suivre...
tracking img