Linguistique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6902 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 – De Ferdinand de Saussure à Emile Benveniste : le tournant énonciatif et discursif de la linguistique

L’énonciation installe l’univers du discours (Benveniste)

Le langage sert à vivre avant de servir à communiquer.

Tous les hommes inventent leur propre langue sur l’instant et chacun d’une façon discursive, et chaque fois d’une nouvelle façon. L’individu fabrique unarrangement original à chaque fois. Chaque locuteur fabrique sa langue.

C’est dans le discours, actualisé en phrases, que la langue se forme et se configure.

C’est le discours entier qui révèle la nature de la langue dans laquelle il est construit.

Remarques sur la fonction du langage dans la découverte freudienne :

La langue est un discours commun à tous. Le discours est à la fois porteur d’unmessage et instrument d’action. L’univers de la parole est celui de la subjectivité. Le sujet se sert de la parole et du discours pour « se représenter » lui-même. Du seul fait de l’allocution, celui qui parle de lui-même installe l’autre en soi et par là se saisit lui-même. Le langage fournit l’instrument d’un discours où la personnalité du sujet se délivre et se créer, atteint l’autre et se faitreconnaître de lui.

De la phrase au discours :

La phrase, qui est sans limite, est la vie même du langage en action. Avec la phrase, on quitte le domaine de la langue comme système de signes, on entre dans l’univers de la langue comme instrument de communication, dont l’expression est le discours. Ce sont deux univers différents, bien que leurs chemins se croisent tout le temps.

Laphrase appartient bien au discours, elle est l’unité du discours. C’est une unité, car elle est un segment de discours. Mais c’est une unité complète, qui porte à la fois sens (informée de signification) et référence (se réfère à une situation donnée). Le sens est l’idée qu’elle exprime, la référence est l’état de chose qui la provoque, la situation de discours, La phrase est donc chaque fois unévénement différent : elle n’existe que dans l’instant où elle est produite.

La langue comporte donc deux domaines distincts, dont chacun demande son propre appareil conceptuel :

1. Domaine sémiotique (le signe)

2. Domaine sémantique (phrase)

La « langue discursive » et la langue-système (Ferdinand de Saussure)

La langue n’est créée qu’en vue du discours, mais qu’est-ce qui permet dedire que la langue entre en action comme discours ? La langue est un stock mémoriel de mots. Lorsqu’on lie deux mots, on crée un discours.

Qu’est-ce que le discours ? Le discours consiste à affirmer un lien entre deux concepts, qui se présentent revêtus de la forme linguistique, pendant que la langue ne fait préalablement que réaliser des concepts isolées, qui attendent d’être mis en rapportentre eux pour qu’il y ait signification de pensée. Un discours sert à signifier quelque chose, c’est une production d’effet de sens.

La langue entre d’abord dans notre esprit par le discursif (par le discours et par les mots), par ce dans quoi nous vivons. Un tri phonétique se fait du discursif pour former le système phonétique, cela met en place un système basique.

La phrase n’existe quedans la parole, que dans la langue discursive, tandis que le mot est une unité vivante en dehors du discours.

L’esprit établit deux ordres de liens entres les mots :

1. Hors de la parole : ce sont les rapports associatifs, qui se font dans la mémoire entre mots offrant quelque chose de commun.

2. Dans la parole : ce sont les rapports syntagmatiques. Les mots dépendent alors de leurenchaînement.

La linguistique comporte donc deux parties : une plus près de la langue (dépôt passif), l’autre qui est plus près de la parole (force active).

Retour à Benveniste :

Position 1 : C’est l’acte même de produire un énoncé qui est notre objet. Cet acte est le fait du locuteur qui mobilise la langue pour son compte. La langue est à la fois un emploi des formes et une énonciation....
tracking img