Lire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2057 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
C O R R I G É
Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Introduction
La technique est par définition le moyen qu’a inventé l’homme pour modifier la nature et la lui rendre utile. Elle semble donc le résultat d’une activité de l’homme extrêmement précieuse à sa vie et survie. Produite ainsi par l’homme et pour l’homme, pourquoi seméfie-t-on alors de la technique ? En effet, les avancées techniques, plutôt que d’être envisagées comme un progrès, sont souvent conçues comme un danger, que ce soient le nucléaire, l’essor industriel ou encore les nouvelles technologies appliquées aux domaines médical ou informatique… Mais doit-on avoir peur de la technique ? Le problème est donc le suivant : ou bien la technique en tant quesavoirfaire propre à l’homme est l’expression de son intelligence et de sa liberté, mais alors craindre la technique serait douter et avoir peur de ce qui fait la
© Hatier 2007

LE VIVANT • SUJET

21

valeur même de l’homme. Ou bien la technique elle-même est dangereuse dans la mesure où elle échappe au contrôle de l’homme, mais alors comment comprendre que ce même instrument de domination de lanature puisse aliéner l’homme et le rendre dépendant ? Entre la fascination pour une technique au service du bonheur humain et sa diabolisation devant ses dangers, ne peut-on pas lui trouver des critères garants de lucidité sur ses effets ?

1. La technique, marque de supériorité humaine, inspire la confiance
A. Origine mythologique de la technique L’origine mythologique de la technique estracontée par le sophiste Protagoras dans le dialogue platonicien du même nom. Il y eut une époque où les dieux commencèrent par façonner l’ensemble des êtres vivants (animaux et hommes), mais avant de leur donner la vie ils chargèrent Prométhée et Épiméthée de leur distribuer les qualités leur permettant d’assurer leur subsistance. Épiméthée commença alors à donner à chacun des qualités selon sesattributs : des ailes pour s’envoler quand on est petit, des fourrures en guise de couverture, une forte fécondité pour les espèces fragiles. Mais dans sa répartition, Épiméthée oublia l’homme, qui restait nu sans vêtements ni armes. Afin de lui donner le moyen de se conserver, Prométhée vola aux dieux le feu et sa maîtrise par les arts. Ainsi, la technique représente le moyen donné à l’homme pourqu’il assure lui-même les conditions de son existence. La technique vient palier une faiblesse originelle, et en même temps elle est la marque de la supériorité de l’homme sur les autres vivants, le signe visible de son intelligence et de sa créativité. Mais la technique, en permettant à l’homme de produire lui-même les conditions de son existence, incarne aussi la liberté de décider de soi. Craindrela technique, ce serait avoir peur de sa liberté, ce serait penser que l’on puisse vouloir se nuire. Finalement, douter de la technique ce serait douter de l’homme lui-même. B. La technique résulte de l’intelligence et de la volonté de l’homme Or la technique désigne l’ensemble des procédés permettant d’assurer un travail. Qu’est-ce que le travail ? Il est la transformation et l’assimilation de lanature dans un but utilitaire. Le travail est formateur pour l’humanité car en produisant ses conditions de vie, l’homme se produit lui-même (croissance, développement). Mais cette première définition du travail est trop générale. Elle ne prend pas en compte la spécificité de l’activité humaine qui reste sur un mode instinctif (idée d’une nature qui agit en nous, malgré nous comme chez lesanimaux). Marx compare alors le travail du tisserand
© Hatier 2007

ts d’oral

La morale

La politique

La raison et le réel

La culture

Le sujet

LE VIVANT • SUJET

21

avec celui de l’araignée, et celui de l’architecte avec celui de l’abeille. Ce qui distingue le travail de l’animal de celui de l’homme n’est pas la qualité du produit (le résultat comme la cellule parfaite de...
tracking img