Lls chats donnent la cadence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1533 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES CHATS donnent LA CADENCE
Bien que le marché des aliments pour chiens ait enrayé sa chute depuis un an, c'est incontestablement la gent féline qui engendre la croissance. Leurs goûts dispendieux pour les croquettes haut de gamme et les portions individuelles font décoller le chiffre d'affaires.
Succès des pâtées individuelles pour chats, innovations diverses en croquettes haut de gamme,repli des produits à bas prix, stabilisation des marques de distributeurs et même hausse du panier moyen chez les hard-discounters, tous les indicateurs annoncent la percée des produits à forte valeur ajoutée. « Le chiffre d'affaires des aliments premium pour chats a bondi de 24 % en 2007 », constate un distributeur. Et si les Français sont inquiets au sujet de leur pouvoir d'achat, ce n'estmanifestement pas sur la nourriture de leurs compagnons à poils qu'ils limitent leurs dépenses.
Dans les circuits spécialisés (animaleries, jardineries...), le budget accordé à l'alimentation d'un chien dépasse 227 E par an, contre 28 E seulement dans les enseignes de hard-discount. Celles-ci n'ont jamais été très présentes sur ce marché, comme le rappelle Patrick Collin, directeur des ventes du groupeMars : « Le hard-discount, sous-représenté, ne pèse que 7 % des ventes. » « Ce circuit ne constitue par une menace. Dans le domaine du petfood, la bataille se fait entre les circuits spécialisés et les hypermarchés », ajoute Alain Saulnier, responsable du trade marketing pour le circuit des spécialistes chez Mars.
Des innovations en panne
Si leurs pratiques tarifaires les situent aux deuxextrêmes de l'échelle des prix, le réseau des spécialistes et le hard-discount ont cependant un point commun. En 2007, les sommes déboursées par leurs clients respectifs ont gagné 10 %. En grandes surfaces, nourrir son chat revient à 114 E par an, donc 2 E de plus en un an. Seules les dépenses en aliments pour chiens ont diminué dans les hypermarchés, passant à 95 E par an, du fait d'un transfert d'achatsdes pâtées vers les croquettes.
Le succès des croquettes premium pour canins ne suffit pas à contrebalancer les effets de ce report de consommation. La pâtée d'un toutou de 20 kg revient à 1,89 E par jour, une ration quotidienne de croquettes tourne autour de 0,35 E. Alors que les GMS se sont historiquement développées avec l'alimentation humide, la réduction du nombre de références en pâtéescanines et le manque d'innovations sur ce segment, qui assure encore un tiers des achats, ne favorisent pas le redémarrage de ces produits qui peuvent rapporter cinq fois plus que les croquettes. D'autant que, dans le rayon des chiens, parallèlement aux croquettes premium se développent les achats de sacs en grands formats qui font chuter le prix : il en coûte 2 E/kg pour un sac de moins de 2 kg,0,75 E/kg pour un format supérieur à 20 kg. Les industriels ont tout intérêt à mieux valoriser les grands contenants tout en développant leur offre en croquettes petits formats. Car les possesseurs de chiens de moindre gabarit sont de plus en plus nombreux ; les spécialistes ont mieux intégré cette tendance de fond que les grandes surfaces. Et pour que l'alimentation humide pour chiens cesse deperdre du terrain, il faut revenir à l'innovation. Profitables, les pâtées génèrent aussi des visites plus fréquentes en magasins que les aliments secs.
Bien qu'ils aient peu recruté en 2007, les circuits spécialisés possèdent un modèle économique plus performant que les hypermarchés grâce à une segmentation pointue de l'assortiment de croquettes et à sa valorisation autour du mode de vie del'animal ou de sa race. « Les produits segmentés par races vont énormément se développer, ils apportent de la visibilité au rayon », souligne Thierry Laborde, acheteur animalerie pour la centrale VillaVerde, soit 96 jardineries dont 79 possèdent une animalerie. « Les croquettes destinées aux " seniors " et les croquettes light se vendent bien aussi. Nous avons saisi l'opportunité de référencer une...
tracking img