Logistique de l'algerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

Exposé sur :

La logistique internationale entre l’Algérie et les pays de l’union européenne des produits hors hydrocarbure :




Plan :
Introduction :
Présentation de l’Algérie
Les principaux produits hors hydrocarbure échangés entrel’Algérie et l’UE
La logistique des produits hors hydrocarbure entre l’Algérie et les pays de l’union européenne.

Conclusion

Introduction :
La république algérienne démocratique et populaire, est le deuxième plus grand pays d’Afrique, situé en Afrique du nord, et fait partie du Maghreb avec 85% de désert, et 35.6 m d’habitants.
L’Algérie est très riche en ressources naturelles en premier lieu leshydrocarbures (pétrole, gaz), mais aussi les produits agricoles qui sont de très bonne qualité, ainsi que le corail rouge.
L’économie algérienne est fortement dépendante de la manne pétrolière qui présente 98% de ses exportations
L’Algérie, est dotée de onze ports, 46 aéroports, avec un trafic maritime atteignent 1165 traversées par an.
Les principaux produits hors hydrocarbure échangésentre l’Algérie et l’UE :
L’UE est le premier partenaire commercial de l’Algérie, les échanges hors hydrocarbure ont atteints en 2010, les 51,55% pour les importations et 47,34% des exportations (selon le dernier rapport de la douane algérienne)
Les principaux produits exportés sont les produits agricoles, même si l’Algérie en exporte moins vers l’UE, mais ses produits restent de qualitésupérieure et très demandé en Allemagne, France et Hollande, les vins, déchets et débris de fonte, sucre de canne, différents huiles alimentaire (huile d’olive) ou industrielles.
Les produits les plus importés par l’Algérie sont les biens d’équipement (véhicules, appareil et dispositifs, les différentes pompes, robinetterie), Les biens destinés au fonctionnement de l’outil de production (bois, ciment,tube d’acier…), les biens alimentaires (céréales, lait, légumes secs,..), biens de consommation non alimentaires (médicaments, meubles,..).
La logistique des produits hors hydrocarbure entre l’Algérie et les pays de l’union européenne :
L’Algérie et malgré ses 1200 km de cote, présente l’un des plus faibles niveaux de logistique dans les pays euro-méditerranéens, elle est classée 130eme sur 155pays au monde (source : la banque mondiale 2010), elle est même devancée par des pays moins performent économiquement tel que le Mali, ou le Togo. Et d’après le dernier rapport du dowing business 2011 l’Algérie est classée 136eme avec :

Nombre de documents exigés pour l’export 8 | Délai a l’export 17 jours | Cout a l’export (USD/par centenaire) 1248 |
Nombre de documents exigés pourl’importation 9 | Délai a l’import 23 jrs | Cout a l’import (USD/par centenaire) 1428 |
Préparation des documents | 8 jours |
Dédouanement et inspection | 4 jours |
Manutention au port | 2 jours |
Transport terrestre | 3 jours |
Total | 17 jours |

La part de l’UE dans le commerce extérieur de l’Algérie se situe à plus de 60%, trois pays couvrent 73% des importations algérienne(France, Italie, Espagne), pour Ses exportations c’est la France, l’Allemagne et l’Italie.
En 2005, l’Algérie et l’UE conclus un accord d’association par lequel l’Algérie a adhérait à la zone de libre échange, cet accord a facilité les rapports logistiques entre les deux
Concernant le transport des marchandises, l’accord défini dans l’article 34 du chapitre 3, que le traitement des marchandises ou lesprestations de service au sein de l’UE ou en Algérie doivent avoir des conditions non moins favorables que celles pour les produits du pays.
La voix la plus utilisée pour les échanges entre l’UE et l’Algérie est la voix maritime (95% des échanges), le premier port algérien pour les marchandises hors hydrocarbure est le port d’Alger, mais aussi le port d’Oran, Bejaia, et Skikda
En ce qui...
tracking img