Lorenzaccio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un enfant du siècle:

1. Débuts brillants:

Né le 11 décembre 1810 à Paris dans un milieu aisé et cultivé, doué de grandes facilités, le jeune Musset mena uneadolescence dissipée de dandy. Il entreprit des études de droit et de médecine, qu'il ne termina pas, et fréquenta, dès 1828, le Cénacle romantique chez Hugo etchez Nodier, où il rencontra notamment Vigny, Mérimée et Sainte-Beuve.
Précoce, brillant, célébré, il publia son premier recueil de vers, Contes d'Espagne etd'Italie (1829), à l'âge de dix-neuf ans et remporta un succès immédiat. Malgré cette gloire précoce, il connut une infortune relative avec ses pièces de théâtre,telles la Quittance du diable, qui ne put être représentée, et la Nuit vénitienne (1830), qui fut un échec retentissant. La mort de son père en 1832 l'amena à seconsacrer entièrement à la littérature et à en faire son métier. Auteur doué et sûr de son talent, il fut cependant profondément blessé et échaudé par l'échec de la Nuitvénitienne; il décida alors que les pièces qu'il écrirait seraient désormais destinées non pas à la représentation, mais - fait original et presque unique dans lalittérature française -, exclusivement à la lecture. Parmi les comédies de mœurs romantiques qu'il publia entre 1932 et 1934, à quoi rêvent les jeunes filles, laCoupe et les Lèvres et Namouna, furent regroupées sous le titre Un spectacle dans un fauteuil, qui traduisait son choix d'écrire un théâtre destiné à être lu chezsoi et non pas représenté. Les Caprices de Marianne (1833), Fantasio (1834) et On ne badine pas avec l'amour (1834) virent le jour sous la forme de livrets
tracking img