Macro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1843 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
éMurray N. ROTHBARD L’Homme L’Economie et l’Etat (Tomes I et II) Introduction générale de Guido Hülsmann

Le présent ouvrage est l’un des plus grands traités d’économie. Véritable somme des principes économiques, il examine tous les sujets traditionnels de cette science : choix, échange, monnaie, consommation, production, distribution, cycles, organisation industrielle et politique économique.Il propose une discussion des grandes approches contemporaines et fournit une critique de fond de la modélisation en micro-économie et macro-économie. L’auteur nous fait comprendre que la science économique n’est pas une simple "boîte à outils" intellectuelle dans laquelle se juxtaposent des modèles et hypothèses souvent sans rapport, voire contradictoires. Elle est la science des lois économiques– des relations invariables entre cause et effet dans les actions individuelles et dans les rapports sociaux. Ces lois admettent une description exacte, cohérente et systématique. L’Homme, l’Économie et l’État en fournit la preuve. Né le 2 mars 1926 à New York City d’une famille d’immigrants juifs, Murray Newton Rothbard poursuit des études de mathématiques et d’économie à l’université Columbia.Bien qu’il s’intéresse beaucoup à l’économie politique aucun système théorique ne lui paraît pleinement satisfaisant. Il accepte la critique que l’orthodoxie anglo-saxonne (Ernest Nagel, George Stigler) fait de l’institutionnalisme américain (W.C. Mitchell, Arthur Burns, J.M. Clark) et, inversement, la critique que cet institutionnalisme fait de l’orthodoxie. Mais il ne peut accepter leursconceptions positives. En 1948, dans les séminaires organisés par la Foundation for Economic Education (FEE), il rencontre Ludwig von Mises, célèbre représentant de l’école autrichienne, qui un an plus tard publie son œuvre magistrale, L’action humaine, un traité de 900 pages. Mises y présente une théorie générale qui inclut l’analyse de l’économie de marché comme étant un cas particulier. Rothbard ytrouve l’approche systématique et cohérente qu’il avait recherchée en vain pendant ses études. Il rejoint le séminaire de Mises à la New York University et est très heureux lorsque la FEE lui demande d’écrire un manuel d’économie qui reprendrait les idées de Mises sous une forme plus accessible au grand public. Rothbard commence ces travaux en 1950 et les poursuit avec ténacité, rédigeant enparallèle une thèse de doctorat sur la crise bancaire américaine de 1819. En 1956 il soutient sa thèse sous la direction de Joseph Dorfman à la Columbia University. Trois ans plus tard, il achève le manuscrit commissionné par la FEE. Cependant, ce dernier n’est plus la simple popularisation des idées de Mises. Avec l’encouragement de son maître à penser, Rothbard s’est lancé dans les recherches originalesqui l’ont conduit à revoir toute la littérature économique moderne et à développer la théorie du marché bien au-delà de l’analyse de Mises. Il dévie de ce dernier sur des points importants, notamment dans la théorie du monopole et dans sa conception du rôle de l’Etat. Rothbard insiste que, d’un point de vue économique, l’Etat moderne est inefficace et nuisible. Puisqu’il est inefficace on pourraitse passer de lui ; puisqu’il est nuisible on devrait le faire. La place de l’Etat devrait selon Rothbard être reprise par la société civile : des citoyens individuels, des associations sans buts lucratifs et des entreprises. Ainsi, même les missions régaliennes les plus essentielles, telle que la protection des citoyens, seraient mieux accomplies. Le manuscrit de Rothbard compte 1900 pages etprovoque un mélange d’admiration et de consternation de la part de ceux qui l’avaient financé ; surtout ils le trouvent trop radical sur le plan politique. Finalement, la partie la plus vivement contestée est éliminée avant la publication. Ce qui subsiste est toujours une œuvre impressionnante de presque 1000 pages. Elle paraît en 1962 en deux tomes. Un an plus tard, Rothbard sort encore deux...
tracking img