Management, les formes structurelles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1123 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MANAGEMENT 2nde année
Chapitre 1 – Les principales formes structurelles
L’approche traditionnelle par les structures types
{text:list-item} {text:list-item}
La structure d’une entreprise est traditionnellement représentée sous la forme d’un organigramme. Ce schéma qui représente l’architecture générale de l’entreprise, permet de visualiser les différents services del’entreprise, leur place et leur rôle, et indiquent les noms des responsables ainsi que les liens hiérarchiques entre les individus et/ou les services.
{text:list-item} Représenter la structure de l’entreprise sous forme d’organigramme est insuffisant pour rendre compte de la diversité des situations. Les structures réelles sont en réalité assez complexes. L’organigramme reflète une imagestatique de l’entreprise, c’est la raison pour laquelle il est daté. Il fige la représentation de la structure dans le temps et peut devenir rapidement obsolète. L’organigramme ne reflète que partiellement la structure de l’entreprise, il ne permet pas de représenter la structure informelle qui se superpose à la structure formelle. Cette structure informelle renvoi à l’existence de flux d’échangesinterpersonnels et à la manière dont les liaisons sont effectivement gérées par les personnes. Comme expliqué page 10, des relations définies de façon formelles sur le schéma peuvent ne pas exister parce que 2 personnes ne s’entendent pas. Par contre des relations non formellement définies peuvent naître entre deux salariés parce qu’ils ont la même origine scolaire ou régionale. Cette structureinformelle correspond en fait à ce qu’est l’entreprise dans sa réalité et si elle permet de détourner les contraintes de la structure formelle, elle peut aussi parfois empêcher son fonctionnement.
{text:list-item}
Dans une structure simple la direction de l’entreprise est au cœur de l’organisation, elle est en relation avec l’ensemble du personnel et centralise les décisions. Cettestructure est caractérisée par une faible spécialisation du travail, une coordination assez naturelle et un nombre limité de relations hiérarchiques (2-3). Ça correspond aux entreprises de petite taille.
Avantages, c’est une structure qui s’adapte rapidement aux changements, flexible qui a de faibles coûts de fonctionnement et des relations interpersonnelles favorables ce quicontribue à la motivation des salariés.
Limites, le fonctionnement repose sur la fonctionnalité et les compétences d’une seule personne à la tête de l’entreprise. Or ce chef d’entreprise peut être rapidement débordé et ne pas parvenir à coordonner et à contrôler l’activité des salariés. Il peut aussi manquer de compétences en particulier dans des domaines très spécialisés.Lorsqu’une entreprise grandit il devient nécessaire de modifier la structure de l’entreprise. Les activités similaires peuvent alors être regroupées de façon cohérentes en entités spécialisées et homogènes qu’on appelle des fonctions. Et chaque fonction placée sous la responsabilité d’un directeur. Cette structure fonctionnelle, que certains appellent forme unitaire ou en U, secaractérise par une formalisation des règles et une spécialisation du travail. Un même ensemble de taches est réalisé au sein d’une même fonction et les relations suivent une ligne hiérarchique bien définie. Le contrôle et la coordination des fonctions étant réalisé par la DG.
Avantages, c’est une structure plutôt adaptée aux entreprises spécialisées. Elle a pour avantage d’avoir unfonctionnement simple et clair. Elle favorise le développement de compétences spécialisées et elle permet d’utiliser quotidiennement des individus experts dans leur domaine.
Limites, c’est rigide donc ce qui peux empêcher une adaptation rapide de l’entreprise aux évolutions de l’environnement. Elle implique le risque que chacun privilégie sa propre fonction et néglige de...
tracking img