Management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quatre principaux styles de management
Dans le contexte auquel on s’intéresse, on retiendra plutôt une approche basée sur le croisement de deux variables fondamentales du comportement managérial. Nous portons sur les deux extrémités opposées d’un axe, respectivement, une forte et une faible attention portée à la personne, et, à l’identique, sur un autre axe croisant le premier une forte et unefaible attention portée à la tâche. Par ce croisement, nous obtenons quatre quadrants reflétant quatre modes de management, plus aisément identifiables que ceux issus des travaux de Kurt Lewin :
• Le directif ;
• Le participatif ;
• Le persuasif ;
• Le déléguant.

A - Le management participatif
Le management participatif postule que les individus ont, en réalité,psychologiquement besoin de travailler, qu'ils désirent s'accomplir personnellement et exercer des responsabilités.
Plusieurs aspects montrent que le management participatif est indispensable à la bonne maîtrise d’un groupe de travail et tend vers une certaine autonomie :
• Le contrôle externe et la menace de sanction ne sont pas les seuls moyens pour obtenir un effort dirigé vers des objectifs. L'homme peutse diriger et se contrôler lui-même lorsqu'il travaille pour des objectifs envers lesquels il se sent responsable.
• La responsabilité envers certains objectifs existe en fonction des récompenses associées à leur réalisation. La plus importante de ces récompenses, c'est à dire la satisfaction de l'ego et du besoin de réalisation de soi, peut s'obtenir directement par l'effort dirigé vers desobjectifs.
• L'individu moyen apprend, dans les conditions voulues, non seulement à accepter mais à rechercher des responsabilités.
• Les ressources relativement élevées d'imagination, d'ingéniosité et de créativité de l’homme sont exploitées pour résoudre des problèmes organisationnels.
Bien entendu, ce type de management amène des implications particulières pour la direction. Si desemployés sont paresseux ou ne veulent pas montrer d'initiatives ou prendre des responsabilités, s'ils sont indifférents ou intransigeants, la faute en incombe aux méthodes de direction. « Il n'y a pas de mauvais soldats, il n'y a que des mauvais chefs ».
Selon Mac Gregor : « les gens exercent une auto direction et un autocontrôle dans l'accomplissement des objectifs organisationnels dans la mesureoù ils sont concernés par ces objectifs. Les politiques et les pratiques managériales affectent matériellement ce degré d'engagement ».

Le management participatif amène donc réellement à une meilleure autonomie des collaborateurs :
• Il implique, consulte et rassure.
• Il demande les avis et les prend en compte.
• Il associe l’équipe et développe les compétences.
• Il favorise letravail en groupe et la créativité.
• Il favorise l’expression de l’équipe.
Pour cela, le manager associe et consulte.

B - Le management persuasif
Le style managérial dit persuasif s’inscrit dans une lignée quelque peu semblable mais favorise davantage le développement de l’autonomie chez les subordonnés.
En effet, ce style de management se définit principalement par un concept : celuide faire adhérer plutôt que de contraindre. Il comporte un certain nombre de caractéristiques qui appuie ce concept :
• Engage avec de la coopération : explique les projets, la stratégie de l’entreprise et ses valeurs.
• Fait adhérer et argumente.
• Questionne et interroge.
• Stimule et encourage.
• Accepte les aménagements de méthode.
• Valorise l’initiative et l’autonomie.• Garde la maîtrise des décisions.
Le manager se doit donc de mobiliser et de motiver ses collaborateurs. Par cette stimulation, il incite les autres à intervenir, donc à se sentir davantage concernés, impliqués dans le projet.
Ceci implique l’acceptation du membre du projet à l’emploi des techniques choisis par le manager : il les accepte mais tendra toujours à les améliorer avec...
tracking img