Marjane

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1442 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
* Qu’est-ce qu’argumenter ?
* L’approche par les trois verbes
* Convaincre
* Délibérer
* Persuader
* Les types d’arguments
* Genres et registres sollicités
* L’argumentation directe ou explicite
* L’essai ou le traité
* Le dialogue d’idées
* La correspondance
* L’argumentation indirecte ou implicite*L’apologue
*L’utopie
*Le parabole
* 2.1 Qu’est-ce qu’argumenter ?
L’objectif du discours argumentatif consiste à propos d’un thème (un sujet) de soutenir une thèse (un point de vue, une opinion) qui réponde à une problématique1. Il faut convaincre un adversaire, soit pour modifier son opinion ou son jugement, soit pour l’inciter à agir.

Argumenter, c’est donc définir la stratégie la plusefficace, la plus habile pour
* faire connaître sa position, sa thèse,
* la faire admettre à un lecteur ou à un auditoire,
* ébranler des contradicteurs, faire douter un adversaire, faire basculer les indécis,
* contredire une thèse opposée, critiquer une position contraire ou éloignée,
* démontrer avec rigueur, ordre et progression,
* se mettre en valeur,
* servir une cause,un parti, une foi…
* marquer les esprits par des effets de logique, de présentation, de mise en perspective, des procédés oratoires…
L’approche par les trois verbes
Argumenter, c’est vouloir convaincre, persuader, ou délibérer.
Si argumenter consiste à soutenir ou à contester une opinion, cette tentative vise aussi dans le même temps à agir sur le destinataire en cherchant à le convaincreou à le persuader.
Argumenter, c’est donc justifier une opinion que l’on veut faire adopter, partager en tout ou partie. On cherche alors à convaincre par l’usage de la raison et à persuader en faisant appel aux sentiments et à l’affectivité.

Convaincre
* Pour convaincre, celui qui argumente fait appel à la raison, aux facultés d’analyse et de raisonnement, à l’esprit critique dudestinataire pour obtenir son accord après mûre réflexion.
Il formule une thèse2.
Il s’aide d’arguments, c’est-à-dire des éléments de preuve destinés à l’étayer ou à la réfuter.
Ces arguments sont eux-mêmes illustrés par des exemples variés : tirés de l’expérience personnelle, des lectures, des divers domaines de la connaissance : sciences, histoire, philosophie…

Délibérer
Délibérer, c’est examinerles différents aspects d’une question, en débattre, y réfléchir afin de prendre une décision, de choisir une solution. C’est donc se confronter à ses propres objections ou à celles d’autrui, avant de construire sa propre opinion. Cette nécessaire étape de la réflexion personnelle permet de considérer l’avis d’autrui et de peser la vérité (ou l’accord au réel) de différentes positions avant dedécider.

Persuader
Quand le discours argumentatif fait appel aux sentiments ou aux émotions du destinataire, il cherche à persuader.
Il s’agit pour l’émetteur de jouer sur des valeurs et des repères culturels communs.
effet une argumentation met en jeu, de manière explicite ou implicite, un système de pensée. Le locuteur, s’il veut toucher son destinataire, doit s’efforcer de comprendre lesystème de valeurs de ceux auxquels il s’adresse.
Les types d’arguments
* L’argument d’autorité : on fait référence à une autorité politique, morale, scientifique reconnue et experte. Par exemple : Fumer est dangereux pour la santé, c’est ce que nous démontre le rapport sur la santé des Français rédigé par les professeurs…
* L’analogie qui consiste à comparer deux faits, deux situations pour endéduire une valeur explicative, pour donner en exemple. "L’usage du tabac est voisin de celui des drogues ou de l’alcool : il crée une dépendance physique et psychologique dont le patient aura bien du mal à se débarrasser".
* Les rapports de cause à effet. Tel phénomène entraîne tel autre phénomène selon le postulat du déterminisme. "Fumer entraîne des troubles gastriques, donne...
tracking img