Marketing + forces + faiblesses + xbox 360

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Glossaire d’économie internationale
Fixation des termes de l'échange dans le modèle de RICARDO Dernière mise à jour le 5 mai 2010 Dans l'analyse de RICARDO, l'échange international fondé sur la spécialisation de chaque pays suivant son avantage comparatif respectif n'est mutuellement profitable que si les termes de l'échange sont strictement dans l'intervalle défini pax le rapport des coûts deproduction de chaque pays. John Stuart MILL (1806-1873) va poursuivre le raisonnement en expliquant comment les termes de l'échange se fixent à l'intérieur de cet intervalle (à l’aide des courbes dites de « demande réciproques »). L'analyse sera ensuite formalisée au moyen des outils habituels de la théorie microéconomique (courbe d'indifférence et fonction d'offre et de demande). Le principe debase de fixation des termes de l'échange sur le marché mondial (qui est ici limité à deux pays) est simple. C'est l'interaction de l'offre et de la demande relative des deux biens qui détermine leur prix relatif (c'est-à-dire les termes de l'échange). Il faut donc construire successivement les courbes d'offre et de demande mondiales. La courbe d’offre mondiale La courbe d'offre mondiale indique dansquels rapports les quantités de vin et de drap sont offertes sur le marché mondial en fonction de la valeur des termes de l'échange. Nous allons construire cette courbe à partir de l'exemple numérique du tableau utilisé pour la démonstration de RICARDO, en ajoutant une donnée supplémentaire: la quantité totale de travail disponible dans chaque pays (afin de pouvoir calculer les capacitésmaximales de production et les différentes façons de répartir la quantité de travail disponible entre les productions des deux biens quand la technologie, c'est-à-dire les coefficients aLi et a*Li [i = 1, 2] sont donnés). Soit donc l’exemple du Drap et du vin chez RICARDO

Avec en plus L = 11250 et L* = 9000, où L est la quantité totale de travail disponible en Angleterre et L* la quantité totale detravail disponible au Portugal. Ces chiffres permettent de calculer les quantités de biens que chaque pays produit quand il consacre toutes ses ressources à la production du bien pour la production duquel il a un avantage comparatif : millions de m2 de drap pour l'Angleterre millions d'hl de vin pour le Portugal

www.economie-cours.fr

1

Glossaire d’économie internationale
Déterminons lerapport des quantités vin/drap offertes sur le marché mondial en fonction des différentes valeurs possibles des termes de l'échange du vin exprimé en unités de drap : Lorsque les termes de l'échange du vin en drap sont compris dans l'intervalle défini par les coûts d'opportunité du vin dans chaque pays, c'est-à-dire quand :

le rapport des quantités de vin au drap est donné par :

Lorsque lestermes de l'échange du vin en drap sont égaux au coût d'opportunité du vin portugais , le Portugal n'a pas de raison de produire plus de vin et moins de drap qu'en l'absence d'échange. Combien produisait-il de vin et de drap en l'absence d'échange ? Combien produira-t-il de ces biens en libre-échange ? À ce stade du raisonnement, on ne peut pas répondre à ces questions, mais seulement définirl'éventail des combinaisons de production possibles, lequel est déterminé par la quantité de travail disponible (L*) et les coefficients techniques de production (a*LV et a*LD). Le Portugal peut produire une quantité de vin allant de 0 à L*/a*LV = 9000/80 = 112,5. Réciproquement, la quantité de drap qu'il peut produire varie entre L*/a*LD = 9000/90 = 100 et 0. Lorsque P = a*LV/a*LD = 0,89, on a P
tracking img